Aïe les caries, comment les éviter ?

Soigner carie dentaire

Lorsque survient la carie, difficile de dire ce qui est le plus douloureux : la carie elle-même ou la facture du dentiste ? En effet, si la carie est une affection dentaire très courante, la faire soigner peut coûter très cher. Pour éviter la facture, mieux vaut encore adopter des règles d’hygiène pour prévenir la carie dentaire avant qu’elle ne survienne.

Alors qu’est-ce qu’une carie et comment prévenir son apparition ?

Qu’est-ce qu’une carie dentaire ?

Une carie est une affection de la dent : elle provoque une lésion de l’émail puis de la dentine qui va ensuite jusqu’à la pulpe et détruit progressivement la dent.

La carie est provoquée lorsque des bactéries se nichant sur la plaque dentaire se transforment en substances acides qui attaquent l’émail des dents. Une fois que la carie est présente, on ne peut pas la guérir mais on peut la soigner via une obturation (on rebouche le trou provoqué par la carie).

Qu’est-ce qui provoque les caries ?

Si le manque d’hygiène bucco-dentaire (ne pas se laver les dents assez souvent) et le sucre sont bien souvent les responsables pointés du doigt concernant l’apparition des caries, on sait maintenant que d’autres facteurs rentrent en compte tels que l’hérédité (certaines personnes présentent une fragilité dentaire plus importante que d’autres), le régime alimentaire et la santé générale de la personne.

Quels sont les symptômes de la carie ?

On croit trop souvent que la douleur est le symptôme qu’il faut attendre avant de se rendre compte que l’on a une carie : en réalité, la carie peut être déjà très profonde sans que le patient ne ressente la moindre douleur. Les autres symptômes de la carie peuvent être une sensibilité au froid et et au sucre, une mauvaise haleine, une sensation d’irrégularité au niveau de la dent ou encore une tache noire visible sous l’email. Ceci dit, bien souvent, aucun symptôme n’est présent alors que la carie est là. Mieux vaut donc consulter un dentiste régulièrement (une fois par an au minimum) même si aucun symptôme ne vous alerte.

Comment soigne-t-on une carie ?

Une fois la carie détectée par un dentiste, le traitement va dépendre de l’état d’avancement de la carie.

Si la carie n’a pas encore atteint la racine, la dent peut encore être gardée en vie : on va donc nettoyer la carie de toutes ses impuretés. Il restera ensuite un trou que le dentiste va obturer. L’obturation peut se faire à l’aide de plusieurs matières différentes :

  • l’amalgame dentaire (que l’on appelle parfois « plombage » bien qu’il ne comporte pas de plomb mais de la poudre d’argent et de mercure)
  • le composite qui a la même couleur que la dent
  • l’inlay qui est un petit bloc de céramique ou de métal

Le choix de la matière utilisée dépendra principalement de la taille de la cavité à reboucher. Les inlays, connus pour leur forte résistance, sont en général utilisés pour obturer les caries les plus importantes : ils sont cependant beaucoup plus chers à poser que les amalgames et composites.

Si la carie a déjà atteint la racine, le dentiste ne peut plus garder la dent en vie. Il faut alors procéder à une dévitalisation : il s’agit de retirer la pulpe de la dent et de nettoyer et désinfecter tous les canaux. On supprime ainsi le « nerf de la dent » qui devient complètement insensible. Comme la dent « morte » est très fragile, il faut poser une couronne dessus pour la protéger. La pose d’une couronne peut s’avérer très onéreuse, c’est pourquoi il vaut mieux aller chez le dentiste au plus tôt, avant que la carie n’ait atteint la racine.

Comment prévenir les caries dentaires ?

Comme mentionné ci-dessus, nous ne sommes pas tous égaux face aux caries dentaires. Que votre dentition soit fragile ou pas, certaines règles de prévention peuvent cependant être suivies pour éviter la carie dentaire :

  • bien se brosser les dents au moins deux fois par jour
  • utiliser du fluor (souvent présent dans le dentifrice) qui aide à renforcer l’émail des dents
  • éviter de consommer du sucre : exit les bonbons, boissons gazeuses et autres produits sucrés pour les enfants (et les adultes !) qui ont tendance à avoir des caries
  • consulter un dentiste une fois par an pour que celui-ci repère les caries avant qu’elles ne deviennent trop profondes

L’assurance-maladie couvre-t-elle le traitement d’une carie dentaire ?

En Suisse, l’assurance-maladie de base ne couvre que les soins dentaires consécutifs à un accident ou une maladie.

Cela veut dire que le traitement d’une carie ne sera pas couvert par l’assurance de base. Pour que vos problèmes de caries ainsi que ceux de vos enfants soient couverts, il vous faut souscrire à une assurance complémentaire soins dentaires.

Si vous avez naturellement les dents assez fragiles de par votre hérédité par exemple, la souscription à une assurance complémentaire soins dentaires est indispensable car un traitement dentaire peut s’avérer très coûteux. Si vous n’avez pas tendance à avoir de caries et que vous pensez avoir une bonne prédisposition génétique (peu de problèmes dentaires dans votre famille), vous pouvez décider de ne pas prendre d’assurance complémentaire soins dentaires en sachant que vous devrez assumer les coûts si un problème dentaire survient.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur l’assurance complémentaire soins dentaires.

mail
2
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *