Assurance complémentaire médicaments non-remboursés

A combien s’élèverait votre prime d’assurance complémentaire médicaments non remboursés ?

Les couvertures

Pourquoi souscrire une assurance complémentaire pour les médicaments non remboursés ?

Il existe des médicaments qui ne sont pas remboursés par la base car ils ne sont pas dans la liste des spécialités. Avec une assurance complémentaire « Médicaments non pris en charge par les caisses », vous pourrez être remboursé par votre caisse maladie, pour autant que le médecin vous ait prescrit ces médicaments.

Les assurances complémentaires ne prennent pas en charge les médicaments figurant sur la Liste des produits pharmaceutiques pour application spéciale. Cela concerne les coupes-faims, les produits de régime, les médicaments dits Lifestyle et les préparations contre la chute des cheveux.

UN CONSEIL !

Si votre médecin vous prescrit un médicament non remboursé, il est tenu de vous le préciser. S’il ne le fait pas, il est tenu de prendre en charge les coûts non-couverts par votre caisse maladie.

Le mieux est de lui poser directement la question avant qu’il ne vous prescrive un médicament.

Ce que rembourse l’assurance de base

L’assurance de base prend en charge le coût des médicaments prescrits par un médecin. Ils doivent figurer sur la liste des spécialités pharmaceutiques remboursable, librement consultable sur www.bag.admin.ch.

Le pharmacien peut vous délivrer le médicament générique si le médecin n’a pas prescrit expressément l’original.

Depuis 2006, une quote-part est appliquée aux médicaments originaux et génériques, se montant à 20% (elle peut être rabaissée à 10% si le médicament original est expressément prescrit).

Les prestations

Assurance complémentaire médicaments hors liste

  • Prise en charge des médicaments qui ne figurent pas dans la liste des spécialités.

Actualités médicaments non remboursés

Votre enfant est-il bien assuré ?

On pense parfois que les enfants n'ayant pas les mêmes besoins en matière de santé que les adultes, on pourrait se passer pour eux de certaines assurances complémentaires. S'il est vrai que les besoins des enfants sont différents de ceux des adultes, il n'empêche...