fbpx

Les problèmes de santé dentaire peuvent vite devenir dangereux, alors mieux vaut ne pas laisser traîner une carie et la soigner au plus vite. En Suisse, les soins dentaires ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie de base sauf en cas de maladies graves. Seule une assurance complémentaire pourra couvrir les frais, nous vous expliquons comment et pourquoi souscrire à une complémentaire carie.

Comment soigner une carie ?

Prendre soin de ses dents est important. Malgré une bonne hygiène dentaire nous ne sommes pas à l’abri d’avoir un jour une carie. Notre alimentation peut en être en grande partie responsable. Les boissons gazeuses, le sucre essentiellement, accélèrent le développement des bactéries à l’origine de l’apparition des caries même si ce n’est pas le seul facteur.

Mais concrètement qu’est-ce qu’une carie ?

C’est une destruction progressive de la dent due à une attaque acide de l’émail des dents par le développement de bactéries. Non traitée, elle peut affecter ensuite la gencive, l’os ou encore les ligaments dentaires. C’est donc une pathologie à ne pas prendre à la légère qu’il faut soigner le plus rapidement possible. C’est, de plus, la pathologie dentaire la plus répandue.  

Le traitement des caries varie en fonction de sa gravité. De la simple pose d’un plomb à la dévitalisation de la dent malade (c’est-à-dire enlever le tissu vital de la dent) qui se fait sous anesthésie locale les frais des soins peuvent aller de 200 à 500 Fr. C’est donc une somme importante à débourser, le plus souvent imprévue dans le budget mensuel. C’est pourquoi certaines personnes ne peuvent se permettre de se soigner et laissent traiter l’infection qui s’aggrave. Plus la carie progresse, plus le traitement sera lourd et onéreux.

Que faire pour prévenir les caries ?

Alors pour éviter de devoir soigner une carie, il existe quelques précautions à appliquer.

  • Tenir une hygiène dentaire irréprochable (se laver les dents tous les jours et plusieurs fois par jour)

Si vous avez un appareil dentaire, nous vous conseillons d’utiliser les appareils à pression ou fil dentaire afin de bien nettoyer entre les dents pour ne pas laisser de résidus. 

  • Évitez de manger trop de sucre et de boire trop de boissons gazeuses sucrées.
  • Consultez un dentiste tous les ans pour contrôler l’état de santé de vos dents.

En effet, les caries ne préviennent pas systématiquement leur arrivée. Un contrôle annuel est donc indispensable pour ne pas passer à côté d’un problème de santé bucco-dentaire.

  • Faire des détartrages régulièrement. Cela aide à éliminer l’accumulation de tartres et des résidus entre et dans les dents.

Lire aussi : Aïe les caries, comment les éviter ?

Au vu du coût des soins dentaires, il est intéressant de souscrire à une assurance complémentaire dentaire afin de réduire les frais.

En effet, l’assurance maladie de base, qui est obligatoire en Suisse ne prend pas en charge les soins dentaires sauf s’ils sont provoqués des suites d’une maladie grave.

Nous vous détaillons tous les avantages dont vous pourrez bénéficier en vous affiliant à une complémentaire soins dentaires.

Comment l’assurance complémentaire prend en charge les frais ?

L’assurance complémentaire soins dentaire vise à prendre en charge l’ensemble des frais dentaires auxquels nous pouvons être confrontés pour notre hygiène bucco-dentaire. 

Suivant les compagnies d’assurances, vous pourrez choisir entre différents packs, qui donnent accès à différents niveaux de prise en charge.

Dans le cas d’une prise en charge d’une carie, vous pouvez décider de souscrire au premier niveau de prime étant qu’il s’agit d’une petite intervention (dans le cas où la carie est prise en charge à temps). Mais attention, ce premier pack est très limité et vous ne pourrez pas profiter d’une couverture optimale en cas complication et/ou d’autres apparitions de caries dans l’année.

Les packs proposés ont en général une somme maximum prise en charge par an. Une franchise que vous ne pourrez pas dépasser faute de devoir payer la différence de votre poche. Il faut donc bien calculer quelles seraient la hauteur de vos besoins.

Lire aussi : Que couvre réellement l’assurance complémentaire soins dentaires ?

Mais le soin de vos dents est précieux et il peut largement dépasser le traitement d’une simple carie.

  • Couronnes
  • Prothèses
  • Appareils dentaires
  • Chirurgie dentaire (dent de sagesse, arrachage de dents, etc.)
  • Traitement d’une rage de dent
  • Etc.

Lire aussi : Prothèse dentaire, orthodontie, quelle assurance complémentaire choisir ?

Plus votre couverture sera large, moins vos dépenses seront importantes. Et vous aurez surtout l’esprit plus tranquille en cas de pépin. En vieillissant les dents ont besoin de plus en plus d’attention et de prudence. En pensant faire des économies sur le montant des primes, vous vous engagez finalement à payer de grosses sommes d’argent lorsque vous commencerez à prendre de l’âge. De plus, certains assureurs refusent d’assurer les personnes de plus de 50 ans….

Alors anticipez et faites des économies sur le moyen terme en souscrivant à la complémentaire soins dentaires.

Grâce à notre comparateur en ligne, faites des économies en comparant les offres pour trouver la prime la moins chère auprès de l’une de nos compagnies d’assurances partenaires.

Si vous avez des enfants, pensez aussi à les couvrir avec une complémentaire dentaire. Aujourd’hui une grande partie des adolescents doit porter un appareil dentaire pour corriger son implantation dentaire. Et nous le savons, l’orthodontie coûte très chère ! 

Plus vous pensez à les affilier à une complémentaire dentaire jeune, moins la prime sera élevée. Vous leur assurez d’être couvert à moindre coût.

Comme pour d’autres assurances complémentaires, la complémentaire soins dentaires est soumise à un délai de carence pouvant aller de 6 à 12 mois. C’est-à-dire un délai pendant lequel vous ne pourrez pas profiter des prestations de votre couverture d’assurance. 

Voici une raison supplémentaire pour anticiper votre souscription à votre contrat d’assurance pour ne pas vous retrouver dans l’urgence. En plus, un questionnaire de santé vous sera demandé (à faire remplir par votre dentiste) par la compagnie d’assurance, qui se garde le droit de refuser de vous affilier.

L'assurance complémentaire soins dentaires dès CHF 10 par mois !