fbpx

Selon l’OFS, entre 2011 et 2021, le coût moyen de la santé a fortement augmenté chez les adultes de moins de 55 ans. Plus de 32 % de hausse pour les adultes entre 26 et 30 ans, 73% pour les enfants entre 6 et 10 ans et 44% pour les adolescents entre 16 et 20 ans. Jusqu’à présent, c’était surtout la population plus âgée qui était responsable de ce coût moyen, mais il semble que cela ait changé ces dernières années.

La population la plus jeune fait plus attention à sa santé et cela se voit! Malgré la hausse des prix des soins et des médicaments, les plus jeunes n’hésitent pas à se rendre chez leur médecin traitant en cas de maladie et même à titre préventif. Si quand ils sont mineurs, ce sont leurs parents qui prennent en charge ces frais, à l’âge adulte, c’est à leur tour de supporter ces frais. C’est alors que les assurances complémentaires peuvent devenir une aubaine pour cette catégorie de patients en leur faisant économiser sur tous les plans.

 

Une prise en charge dès le plus jeune âge

 

jambes de bébé debout Penser à l’assurance prénatale

 

Une bonne couverture santé commence dès le plus jeune âge, et cela, bien avant la naissance du bébé. Lors de la grossesse, les parents sont invités à souscrire à des assurances prénatales (avant la naissance) afin que celui-ci puisse bénéficier de toutes les couvertures nécessaires en cas de problèmes de santé à la naissance. En effet, dans le cas d’un accouchement en clinique, le séjour et frais médicaux ne sont couverts que par l’assurance complémentaire de la maman. Si le bébé est malade, celui-ci devra disposer de sa propre assurance complémentaire pour que les soins soient pris en charge. Le fait d’y souscrire avant la naissance de l’enfant dispense de devoir répondre à un questionnaire médical. L’enfant aura ainsi accès aux assurances complémentaires de votre choix.

En savoir plus sur l’assurance prénatale.

 

 

S’assurer dès l’enfance

 

Comme vu précédemment, les enfants sont de plus en plus nombreux à avoir besoin de soins médicaux réguliers. Si vos petits bambins ne sont pas encore couverts par des assurances complémentaires, cela peut devenir lourd à assumer côté finances, mais également compliqué s’il souhaite souscrire plus tard à ce type de couvertures.

En effet, si les enfants se font soigner pour des maladies chroniques, cela devra être mentionné sur le questionnaire médical, demandé obligatoirement par les compagnies d’assurances complémentaires lors d’une demande de souscription. Que ce soit pour l’assurance hospitalisation ou pour l’assurance dentaire, il est recommandé de souscrire ce type d’assurance dès le plus jeune âge afin d’éviter des refus, des réserves ou des exclusions sur certains soins.

Choisissez les meilleures assurances complémentaires pour vos enfants! Profitez-en, à cet âge, les primes de ces assurances sont plus accessibles que celles des adultes. Comparez les primes des assurances complémentaires pour vos enfants et pour toute la famille. Utilisez notre comparateur en ligne gratuitement. 

Bien s’assurer lorsque l’on est jeune adulte

 

Le passage à la majorité entraîne des changements, et cela, même au niveau des assurances maladies. Au niveau de votre assurance de base, il convient de faire un bilan avec un expert en assurances santé. La franchise à CHF 0.- n’étant plus possible, vous devrez choisir parmi les autres franchises disponibles (CHF 300.-, CHF 500.-,CHF 1000.-,  CHF 1500.- ou CHF 2500.-) et décider de celle qui s’adapte le mieux à vos besoins.

Concernant les assurances complémentaires, il est important de connaître précisément vos besoins actuels et futurs au niveau de votre santé, mais également au niveau de vos habitudes et style de vie.

Bien entendu, l’assurance hospitalisation reste l’une des assurances complémentaires indispensables. Que ce soit en privée ou semi-privée, il est important d’en avoir une pour avoir une prise en charge optimale de vos soins et de votre séjour dans toute la Suisse.

En savoir plus sur l’assurance hospitalisation.

Si vous êtes une femme, il sera important de souscrire au plus tôt une assurance complémentaire incluant des prestations maternité. Cela vous évitera les délais de carence qui sont en général de 1 à 2 ans avant le début de la grossesse.

homme qui court sur un tapis de course une serviette sur la nuque Si vous êtes tourné vers les médecines naturelles et l’alimentation bien-être, vous pouvez également opter pour la souscription d’une assurance complémentaire médecine alternative. Elle vous permettra de prendre soin de votre santé naturellement et à petit prix.

L’assurance obligatoire des soins peut également intégrer ce type de prestations. La plupart des assureurs englobent les couvertures dites “préventives” dans cette assurance complémentaire. Si vous êtes sportif, elle vous permettra de couvrir une partie de vos activités bien-être telles que vos séances de fitness ou de nutrition.

Comme vous pouvez le voir, l’adhésion à des assurances complémentaires dès sa jeunesse est devenu indispensable pour prendre en charge vos frais de santé, mais également la plupart des frais annexes qui vous aident à vous maintenir en bonne santé.

N’hésitez pas à vous renseigner gratuitement auprès de l’un de nos conseillers spécialisés et à y souscrire.