fbpx

Tous les ans les primes des caisses-maladies augmentent et cela pèse lourd sur le budget des ménages suisses. Ces deux dernières années, les primes ont augmenté plus fortement que les années précédentes et les assurés cherchent des bons plans pour faire des économies. En plus de la demande de subside pour les familles aux finances plus basses, il est possible de faire baisser sa facture par des astuces simples. Faisons le point.

 

Faire une demande de subside

 

Il s’agit d’une réduction sur la prime d’assurance maladie. Celui-ci est généralement attribué aux personnes aux revenus modestes, bénéficiant de l’aide sociale ou d’une prestation complémentaire. Il faut en faire la demande auprès de votre canton, qui après analyse de votre situation financière vous attribuera cette subvention. Elle sera ensuite déduite directement de votre prime d’assurance maladie. Les critères de son attribution peuvent varier selon les cantons, mais est généralement attribué en fonction du revenu déterminant unifié (RDU). 

En savoir plus sur la demande de subside.

 

 

Revoir son contrat d’assurance maladie

 

Le fait de revoir son contrat d’assurance de base permet de faire de grandes économies. Il faut cependant être vigilant et veiller à ce que ces changements correspondent toujours à vos besoins en assurance et ainsi maintenir des couvertures adaptées. 

 

Changer d’assureur

Le fait de changer d’assureur maladie peut vous faire bénéficier d’une baisse significative au niveau de votre facture. Pour la LAMal, la loi oblige à ce que les couvertures restent les mêmes, pourtant, les primes peuvent varier significativement d’un assureur à l’autre et selon les cantons. Il est donc conseillé de comparer tous les ans les primes de différentes compagnies d’assurance pour faire des économies. 

En ce qui concerne les complémentaires, c’est le même principe, il faut tout de même être vigilant et vérifier si la nouvelle caisse-maladie offre les mêmes prestations que votre assureur actuel. En effet, une prime moins chère peut vouloir dire moins de prestations. Analysez également si certains packs sont plus complets que d’autres (soins dentaires, assurance voyage, etc…). Si vous souhaitez changer d’assurance complémentaire, il est important de vérifier si vous êtes en bonne santé. Ce type d’assurance est accessible uniquement via un questionnaire médical. Vous pouvez ainsi vous voir refuser votre adhésion si vous avez des problèmes chroniques. Attention donc à ne pas résilier votre assurance actuelle avant d’être sûr de votre nouvelle affiliation.

Cela peut vous intéresser: Réserves, exclusions: doit-on tout de même y souscrire ?

Assurances complémentaires : peut-on y souscrire sans questionnaire ?

 

Augmentation de la franchise

La franchise LAMal peut varier de CHF 300.-  à CHF 2500.-. Si vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas beaucoup de frais de santé, la franchise à CHF 2500.- vous sera plus avantageuse puisque le choix de cette franchise vous fera réduire considérablement le montant de votre prime LAMal. Si au contraire vous avez des frais de santé importants, la franchise CHF 300.-, sera la plus conseillée.

Vous souhaitez changer de franchise ? Pensez à en faire la demande auprès de votre assureur pour que cela soit effectif au 1er janvier de la prochaine année. 

 

Choisir un modèle alternatif d’assurance maladie

Une autre option qui peut vous faire faire des économies, est le choix d’un modèle d’assurance de base alternatif. Vous pouvez opter pour des modèles de type Médecins de famille ou HMO, ou Télémédecine. Ce type de modèle permet de vous faire économiser entre 5% à 25% de votre prime, mais il faut bien tenir compte de certaines restrictions avant de s’engager. Les modèle Médecin de famille ou réseau des soins, se restreint au choix du médecin de famille ou à l’utilisation d’un réseau médical partenaire. Le modèle Télémédecine oblige quant à lui à consulter par téléphone avant d’aller en cabinet. Tous ces éléments sont à prendre en compte avant de choisir un modèle en particulier. 

En savoir plus sur les réseaux de santé.

Nous vous conseillons de faire un bilan de votre situation médicale avec l’un de nos spécialistes en assurances santé, ils seront les plus à même de vous dire si le choix d’un modèle alternatif est le plus approprié à votre situation et si oui, de vous recommander celui qui s’adapte le mieux à vos habitudes médicales.

Vérifier s’il y a droit à des rabais

 

Famille de 4 personnes dont 2 petites filles qui écrivent sur un plâtre à la jambe de l'une des fillettes. Que ce soit un rabais famille ou des rabais de partenaires (carte de crédit, associatif, entreprise), la plupart des caisses-maladies peuvent vous faire bénéficier de rabais sur votre assurance maladie pouvant aller jusqu’à 10% de la prime. Il peut donc être très intéressant de se renseigner sur les différents rabais dont vous pouvez profiter sans le savoir.

Faites vous aider par un conseiller spécialisé. Il ferra le point sur toutes les options à votre disposition et aux meilleures souscriptions à faire pour avoir droit à des rabais. La souscription à certaines assurances complémentaires durant une période donnée ou par pack permet par exemple d’avoir un rabais pluriannuel allant jusqu’à 5%.

En savoir plus sur les rabais.

 

 

Eviter les doublons

 

Comme pour toutes autres assurances, il faut bien évidemment vérifier que vous n’êtes assuré qu’une seule fois pour un même type de couverture. Les cas de doublons, même très rares, peuvent exister surtout pour les prestations suivantes:

  • L’assurance accident est couverte par votre employeur si vous travaillez pour lui plus de 8 heures par semaine. Si tel est le cas, vérifiez que vous n’êtes pas assuré en assurance accident auprès de votre LAMal. Si vous l’êtes, demandez à annuler cette couverture en indiquant que vous êtes déjà assuré par le biais de votre employeur. Le fait de vous dispenser de cette couverture fera baisser d’office votre prime.
  • Le rapatriement sanitaire, prestation souvent incluse dans certaines assurances complémentaires, est souvent couvert par votre carte de crédit. Vérifiez si vous avez cette couverture et à hauteur de quel montant. En effet, des plafonds de remboursement faibles sont souvent pratiqués par les cartes de crédit et même si un doublon existe avec une assurance complémentaire, il peut être plus avantageux.
  • L’assurance maladie peut également être dans une situation de doublon lorsque vous partez faire votre service militaire. Vous pouvez ainsi suspendre votre LAMal durant cette période si celle-ci dépasse plus de 60 jours. 

En savoir plus sur les conditions de suspension de votre LAMal.

Comme vous avez pu le voir, il existe plusieurs solutions pour vous faire économiser sur votre assurance maladie. Le tout est de bien analyser vos habitudes et besoins en termes de santé pour ne pas abdiquer de certaines choses.

Faites une analyse complète de vos assurances santé et de vos besoins et faites des économies. Prenez rendez-vous dès maintenant avec l’un de nos spécialistes.