fbpx

Nez qui coule, conjonctivite, bronchite, angine… Les enfants ont tendance à tomber plus facilement malades que les adultes, particulièrement s’ils sont en collectivité (crèche ou école). En effet, le contact avec d’autres enfants permet une propagation rapide des virus. De plus, le système immunitaire des jeunes enfants n’étant pas encore très mature, ils sont parfois plus fragiles.

Vous avez peut-être un enfant qui a tendance à tomber souvent malade, particulièrement en période hivernale. Etre malade, c’est pénible pour l’enfant mais ça l’est également pour le parent qui doit s’occuper de lui.

Nous vous donnons quelques astuces pour aider votre enfant à tomber moins souvent malade.

J’apprends les règles d’hygiène de base à mon enfant

L’une des raisons pour lesquelles les enfants tombent souvent malades est qu’ils sont moins attentifs à certaines règles d’hygiène.

  • Apprenez à votre enfant qu’il doit se laver régulièrement les mains avec de l’eau chaude et du savon (ou avec un gel désinfectant), particulièrement avant de manger.
  • Expliquez à votre enfant qu’il ne doit pas mettre à la bouche les objets touchés par d’autres enfants.
  • Dites à votre enfant, lorsqu’il est malade, de bien mettre la main devant sa bouche quand il tousse ou qu’il éternue, de façon à ne pas transmettre son virus aux autres.

Les enfants étant ce qu’ils sont, ces règles doivent bien sûr être rappelées régulièrement pour être acquises. Ne vous découragez pas si votre enfant a du mal à les appliquer tout de suite.

Je renouvelle l’air de ma maison

Contrairement à ce que l’on peut croire, c’est souvent quand on est à l’intérieur qu’on tombe malade. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles on tombe plus souvent malade l’hiver : les gens ont tendance à rester confinés dans des espaces restreints, ce qui favorise la propagation des virus d’autant plus que l’air sec favorise la pénétration de certains virus dans nos muqueuses.

Malgré l’hiver, nous vous recommandons d’aérer régulièrement votre logement. Ouvrir les fenêtres en grand pendant 5 minutes le matin suffit à renouveler l’air et à limiter ainsi la propagation des virus.

Evitez également de sur-chauffer votre logement : idéalement, la température de votre intérieur ne devrait pas dépasser 21 degrés.

Si vous fumez, mieux vaut fumer à l’extérieur de façon à ce que vos enfants ne respirent pas l’air enfumé.

Je donne des fruits et des légumes à manger à mon enfant

Comme les adultes, les enfants ont besoin d’avoir une alimentation équilibrée pour être en bonne santé. Encouragez votre enfant à manger régulièrement des fruits et des légumes et expliquez-lui que ces aliments le rendront plus résistant car ils contiennent des vitamines.

On conseille particulièrement les fruits contenant de la vitamine C : oranges, clémentines, kiwis… Cependant, tous les fruits et légumes que votre enfant voudra bien manger sont bons à prendre.

J’utilise les médecines douces

Les médecines douces peuvent également aider votre enfant à éviter de tomber malade.

L’homéopathie renforce les défenses immunitaires de mon enfant

L’homéopathie peut aider votre enfant à renforcer ses défenses immunitaires : cette médecine douce convient bien aux enfants car elle est exempte d’effets secondaires.

L’homéopathie étant une discipline assez sensible (un remède ne convient pas à tous les maux ni à toutes les personnes), le mieux est encore de consulter un spécialiste qui saura vous indiquer le traitement le mieux adapté à votre enfant.

Si vous emmenez votre enfant consulter un médecin spécialisé dans l’homéopathie, la consultation et le traitement seront pris en charge par l’assurance maladie de base. Par contre, si vous emmenez votre enfant consulter un thérapeute non médecin (un naturopathe par exemple), le traitement ne sera pas couvert par la base mais il peut être couvert par une assurance complémentaire médecines douces.

L’ostéopathie aide mon enfant à rééquilibrer son corps

L’ostéopathie peut également être une médecine douce tout à fait adéquate pour prévenir certaines maladies de votre enfant, par exemple les otites à répétition ou les troubles digestifs.

En effet, l’ostéopathie vise à vaincre les tensions présentes dans le tissu conjonctif et à rééquilibrer les différents systèmes du corps.

Si votre enfant souffre de troubles chroniques de type ORL ou digestifs (constipation…), cela vaut la peine de lui faire consulter un ostéopathe, sachant que l’ostéopathie consiste en des manipulations douces qui sont sans danger pour votre enfant.

L’ostéopathie n’est pas couverte par l’assurance maladie de base. Elle peut cependant être couverte par une assurance complémentaire médecines douces.

Protégez votre enfant grâce à l'assurance complémentaire médecines douces à partir de CHF 7 par mois

Je vais voir le pédiatre si nécessaire

Si vous pensez que la fréquence des maux de votre enfant peut cacher un trouble plus important, n’hésitez pas à consulter un pédiatre.

Nous vous invitons également à lire nos articles :