L’homéopathie est-elle efficace ?

L’homéopathie est-elle efficace ?

Très controversée, l’homéopathie fait pourtant partie depuis 2012 des thérapies dites « médecines complémentaires » prises en charge par l’assurance obligatoire des soins (tant qu’elle est pratiquée par un médecin). Pourtant, cette médecine fait l’objet de nombreux débats quant à son efficacité et est même parfois accusée de ne devoir son succès qu’à un « effet placebo ». Qu’en est-il réellement ?

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

L’homéopathie est une médecine dite « alternative » ou « douce » qui a été inventée il y a plus de deux siècles. Son principe consiste à diluer une substance d’origine minérale, végétale ou animale qui, de façon plus concentrée, provoque le symptôme dont souffre le patient. Etant diluée, cette substance provoquerait donc l’effet inverse, c’est-dire qu’elle guérirait le patient. Le principe de l’homéopathie consiste donc à vaincre « le mal par le mal » et se base également sur le principe de similitude (vaincre les semblables par les semblables).

L’avantage principal de l’homéopathie, et ce qui fait son succès, est que cette thérapie est moins agressive pour le patient que l’allopathie (médecine traditionnelle) à laquelle elle s’oppose. Ainsi, les femmes enceintes qui doivent souvent éviter les médicaments traditionnels peuvent utiliser l’homéopathie en tant qu’alternative. N’ayant pas d’effets secondaire, l’homéopathie est également très utilisée sur les nourrissons et les enfants.

Les médicaments homéopathiques se présentent le plus souvent sous la forme de petites granules que l’on fait fondre sous la langue. L’homéopathie peut également se présenter sous d’autres formes tels que des sirops ou pommades.

Quelles maladies peut-on soigner par l’homéopathie ?

On ne peut pas compter sur l’homéopathie pour soigner les maladies graves. Elle est plutôt utilisée pour soigner les « petits maux » tels que les rhumes, les allergies, les inflammations ou encore le stress. Elle peut notamment être utilisée à titre préventif pour prévenir les maladies de l’hiver par exemple.

L’homéopathie est-elle vraiment efficace ?

Si les opposants à l’homéopathie affirment qu’aucune étude scientifique n’a démontré sa réelle efficacité, de nombreux médecins continuent pourtant à pratiquer l’homéopathie et de nombreux patients continuent à en être satisfaits.

Ce qu’il faut comprendre avant tout est que l’homéopathie consiste à soigner un patient dans son ensemble, et non pas juste un symptôme. Ainsi, un remède homéopathique qui convient à une personne pour un symptôme ne va pas du tout donner le même résultat si on le donne à un autre patient pour le même symptôme. Il ne suffit donc pas de passer à la pharmacie pour acheter le produit homéopathique qui a été très efficace pour votre voisine. Si vous pensez que l’homéopathie peut vous soigner, mieux vaut aller voir un médecin spécialiste qui prendra le temps d’analyser votre problème et de définir un traitement adapté à votre cas spécifique.

L’homéopathie est-elle remboursée par l’assurance-maladie ?

Depuis 2012, l’homéopathie fait partie des médecines alternatives qui ont été ré-introduites dans le catalogue des prestations remboursées par l’assurance de base. Un traitement homéopathique est donc remboursé par l’assurance de base à condition toutefois qu’il soit pratiqué par un médecin. Si le traitement homéopathique est pratiqué par un thérapeute non médecin, il faudra recourir à une assurance complémentaire pour qu’il soit pris en charge.

mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*