fbpx

Si vous attendez un enfant, vous avez sans doute entendu parler de l’assurance prénatale.

L’assurance prénatale consiste à assurer son enfant avant la naissance. En plus de vous éviter des tracas administratifs au moment de la naissance, vous permettez à votre enfant de bénéficier d’assurances complémentaires sans aucun questionnaire médical.

L’assurance prénatale est facultative mais fortement recommandée si vous voulez être sûr que votre enfant soit complètement assuré pour la maladie.

Ce que vous ne savez peut-être pas est que, dans le cas d’un accouchement en clinique, l’assurance prénatale est d’autant plus indispensable. En effet, pour que votre séjour en clinique soit couvert, vous devez vous-même être au bénéfice d’une assurance complémentaire hospitalière. Or, votre enfant n’est pas forcément couvert par cette assurance.

En effet, l’assurance maladie de la maman couvre les soins du bébé durant le séjour à la maternité tant que le bébé est en bonne santé.
Si le bébé est malade, c’est sa propre assurance maladie qui couvre les soins.

Cela veut donc dire que si vous accouchez en clinique et que votre bébé tombe malade durant le séjour à la maternité, il devra avoir souscrit sa propre assurance complémentaire pour que ses soins soient couverts.

N’attendez pas que votre bébé soit là pour décider s’il doit souscrire cette assurance. En effet, s’il s’avère à la naissance que votre bébé a un problème de santé, la caisse-maladie peut tout à fait refuser de l’affilier pour l’assurance hospitalière.

Assurez-vous également que les couvertures de l’assurance prénatale de votre enfant soient compatibles avec les vôtres. En effet, si vous avez souscrit une assurance complémentaire semi-privée ou privée, il faut que votre enfant ait la même. Autrement, s’il tombe malade pendant le séjour en maternité, ses frais de santé seront à votre charge ou alors l’établissement de santé vous imposera peut-être de le faire soigner en division commune.

Nous ne pouvons que vous recommander de souscrire une assurance complémentaire hospitalisation pour votre enfant. En effet, même lorsque votre enfant sera sorti de la maternité, il n’est pas à l’abri d’être hospitalisé. L’assurance complémentaire privée ou semi-privée lui permet de bénéficier du confort d’une chambre simple ou double. Certaines assurances hospitalières proposent même l’option « rooming-in » qui couvrira vos frais d’hébergement si vous souhaitez passer la nuit à l’hôpital avec votre enfant.

Souscrire l’assurance maladie de votre enfant ne coût pas plus cher, évite bien des tracas et permet à votre enfant d’être bien assuré dès sa première minute de vie, même s’il naît prématurément. Pour en savoir plus, consultez nos 5 questions sur l’assurance prénatale