fbpx

Les assurances complémentaires ne fonctionnent pas comme l’assurance de base.

En effet, l’assurance de base est régie par la LAMal et les prestations doivent être identiques d’une caisse-maladie à l’autre.

Les assurances complémentaires relèvent, elles, du régime privé et sont régies par la loi fédérale sur le contrat d’assurance (LCA). Cela qui signifie que les caisses-maladie font un peu comme bon leur semble au niveau des prestations. Certaines offrent des packs avec plusieurs type d’assurances complémentaires et options, ce qui peut faire varier leur prix.

 

 

Qu’est-ce qu’une franchise?

 

En assurance maladie, la franchise correspond à la part des frais que l’assuré doit payer avant que la caisse-maladie rembourse les frais médicaux.

 

 

Les franchises LAMal

 

Pour l’assurance de base, vous savez que la franchise minimale est de 300 francs (0 franc pour les enfants) et qu’en augmentant cette franchise (jusqu’à 2’500 francs), vous bénéficiez d’un rabais sur votre prime d’assurance maladie. En cas de besoin vous pouvez modifier votre franchise tous les ans (au plus tard le 30 novembre de l’année en cours pour que la modification soit effective au 1er janvier) auprès de votre caisse-maladie. Cela vous permettra ainsi de mieux contrôler votre budget assurance maladie en cas de frais très conséquents prévu l’année future.

 

 

Les franchises des assurances complémentaires

 

Pour les assurances complémentaires, tout dépend de votre caisse-maladie et du type d’assurance complémentaire que vous avez souscrit.

Généralement, les assurances complémentaires hospitalières peuvent être souscrites avec une franchise à option. C’est d’ailleurs une bonne façon pour les assurés d’économiser sur leurs assurances complémentaires : grâce à l’option « flex » par exemple, vous pouvez payer moins cher votre prime d’assurance complémentaire. Par contre, en cas de sinistre, vous devrez payer une partie des frais de votre poche. Voilà pourquoi il est recommandé, avant de choisir une franchise élevée, de s’assurer que vous avez les fonds financiers nécessaires pour couvrir vos frais.

De la même façon, l’assurance complémentaire soins dentaires peut généralement être souscrite avec une franchise. Les caisses-maladies remboursent en moyenne 75% des frais dentaires en imposant un plafond maximum selon l’option choisie.

Le montant de la franchise varie d’une caisse-maladie à l’autre. Renseignez-vous bien sur le montant exact de la franchise avant de souscrire un contrat d’assurance complémentaire, .

 

 

Faire des calculs pour faire des économies

 

Tirelire verte sur calculatriceIl peut être nécessaire de faire des calculs et d’étudier de façon précise les différentes options à choisir.

Si par exemple vous choisissez une assurance dentaire pour votre enfant qui n’a pas encore de problèmes dentaires. Il sera plus économique de choisir une option avec une franchise et un plafond plus bas afin de payer moins. Vous aurez l’occasion de les augmenter plus tard dans le cas où votre enfant aurait besoin de soins orthodontiques. Le tout est d’analyser vos besoins actuels et futurs pour ne pas se voir refuser votre affiliation en cas de besoin.

 

Demandez conseil à un spécialiste en assurances complémentaires