fbpx

L’intolérance alimentaire, maladie du 21ème siècle peut apporter de nombreux symptômes qui jouent sur le bien-être de milliers de personnes. Les symptômes permettent souvent de détecter s’il s’agit d’une intolérance ou d’une allergie, qui, quant à elle, ne pourra être traitée et soulagée par des médicaments naturels. En suisse, environ 2 à 8% de la population souffre d’intolérance alimentaire. Pour soigner ces intolérances en douceur, il existe des traitements naturels comme certains médicaments “fleurs de bach” ou encore l’homéopathie. Certaines thérapies douces aident aussi à soulager les troubles d’une intolérance alimentaire. Nous allons voir plus en détails les solutions alternatives existantes pour apaiser ces symptômes.

Soigner son intolérance alimentaire avec des médicaments naturels

Avant de pouvoir soigner une intolérance alimentaire, il faut d’abord la diagnostiquer. Les allergies alimentaires, elles, sont plus facilement détectables car les réactions du corps sont plus importantes, comme des gonflements, de fortes démangeaisons, ou dans les cas les plus graves l’œdème de Quincke. Ce sont les intolérances qui sont les plus difficiles à détecter. Souvent, les personnes sont victimes de symptômes tels que des coliques, des diarrhées ou encore d’autres troubles qui ne sont pas directement liés au système digestif.

Le gluten est aujourd’hui l’un des principaux ingrédients qui provoquent des troubles d’intolérance. Mais ce n’est pas le seul, et les examens pour détecter la cause sont souvent longs et contraignants. 

Une fois l’intolérance confirmée, il existe des solutions pour soulager et soigner ces troubles.

De nombreux médicaments dits naturels aident à soigner ces pathologies chroniques. Ces médicaments sont composés d’extraits de plantes et/ou de minéraux. Les vertus de ses composants sont de véritables guérisseurs naturels.

Les fleurs de Bach contre l’intolérance alimentaire

Les fleurs de Bach désignent des élixirs floraux créés par le Dr Bach au XIXe siècle. Ses 38 élixirs aident à traiter les états émotionnels négatifs. Les élixirs de Bach vont donc aider à traiter les intolérances alimentaires en traitant les émotions du corps liées à la peur et à l’intolérance de manière plus générale.

En effet, cette thérapie assure qu’il s’agit d’abord d’un déséquilibre entre le corps et l’esprit qui peut nous provoquer des indigestions, intolérances à certains condiments.

Les Flor thérapeutes, spécialistes dans le traitement par les fleurs de Bach, pourront vous aider à détecter l’origine du trouble alimentaire et essayer de résoudre ce déséquilibre en trouvant les élixirs les mieux adaptés à votre besoin. 

Attention, les fleurs de Bach sont vendues librement sur internet ou dans certaines pharmacies mais nous vous conseillons de passer par un thérapeute spécialisé car suivant le patient, un élixir n’a pas le même effet pour la même pathologie.

Il existe de plus une assurance complémentaire “Médicaments non-remboursés” qui prend en charge certains médicaments dits naturels et non prescrits habituellement par les médecins traitants.

Faites votre simulation en ligne et comparez les primes de l’assurance complémentaire “Médicaments non-remboursés”

L’homéopathie contre l’intolérance alimentaire 

L’homéopathie est une autre médication naturelle pouvant être utilisée pour traiter les intolérances alimentaires. Inventée il y a plus de 2 siècles, son principe est basé sur le procédé de dilution d’une substance d’origine minérale, végétale ou animale qui, une fois diluée, provoque le symptôme du patient pour agir en effet inverse. C’est le principe de vaincre le “mal par le mal”. Sans effets secondaires, c’est une thérapie idéale pour les personnes plus fragiles et à risque comme les femmes enceintes ou les nourrissons.

Lire plus : L’homéopathie est-elle efficace ?

Aujourd’hui, certains médecins traitants prescrivent de l’homéopathie pour soigner le patient. Dans ce cas, le traitement sera pris en charge par l’assurance de base. Mais si ce traitement est prescrit par un thérapeute non médecin ce qui peut être souvent le cas; étant donné qu’il ne faut pas obligatoirement être médecin pour pratiquer les soins par homéopathie; il faudra souscrire à une complémentaire « Médecine alternative” .

Faites votre simulation en ligne et comparez les primes de l’assurance complémentaire “Médecines alternatives”

D’autres médicaments sont très efficaces pour traiter les intolérances alimentaires comme les probiotiques. Le principe est d’ingérer des “bonnes bactéries” micro-organismes dont notre intestin a besoin pour bien fonctionner.

Ces médicaments seront pris en charge s’ils sont prescrits par un médecin.

Soigner son intolérance alimentaire avec la médecine douce

Au-delà d’un traitement, il y a certaines thérapies alternatives à la médecine traditionnelle qui aident à soigner les intolérances alimentaires. C’est le cas de ces trois médecines douces suivantes :

  • L’hypnose
  • La sophrologie

Lire plus : La sophrologie : Pour qui et pour quelles pathologies ?

  • L’acupuncture
  • Naturopathie

Lire plus : Et si je me soignais avec la naturopathie

Ces thérapeutes vont agir directement sur des zones précises de votre corps pour vous aider à mieux gérer les troubles provoqués par certains aliments sur votre organisme.

Il a été prouvé que des événements traumatisants peuvent être à l’origine de l’intolérance alimentaire.

Dans ces trois thérapies, la relation entre le corps et l’esprit est fondamentale. Le but étant de soigner le mal « psychologique » pour soigner le mal “physique”. Afin d’éviter aussi de tomber dans le cercle vicieux d’avoir une peur constante de manger certains aliments. Il y a derrière ces thérapies tout un travail basé sur la compréhension morale du patient pour éliminer les troubles physiques. 

La naturopathie est une thérapie basée sur le bien manger de façon équilibrée pour éviter d’ingérer trop d’aliments nocifs pour notre organisme.

Vous pouvez lire notre interview complète avec la naturothérapeute Clara ici.

Toutes ces thérapies sont des médecines douces reconnues et prises en charge par l’assurance complémentaire “Médecines alternatives”.

Si vous avez un doute sur votre intolérance alimentaire, vous pouvez lire notre article sur “Comment savoir si vous souffrez d’une intolérance alimentaire”. Vous y retrouverez des symptômes révélateurs et des conseils pour détecter l’intolérance.

VOTRE ASSURANCE COMPLEMENTAIRE 

Demandez gratuitement des offres comparatives sur mes-complementaires.ch et faites des économies sur vos primes d’assurance.