Vous constatez que vous avez plus de difficultés à voir de loin, notamment les panneaux lorsque vous conduisez ? Les touches de votre clavier téléphonique vous paraissent de plus en plus illisibles ? Vous êtes obligé d’agrandir le texte sur votre ordinateur ? Vous souffrez peut-être de myopie ou de presbytie ou ces troubles se sont peut-être aggravés. Il est peut-être temps de consulter un ophtalmologiste qui vous examinera et vous dira si vous avez besoin ou non d’une correction visuelle.

Qu’est-ce qu’un ophtalmologiste ?

Un ophtalmologiste (ou ophtalmologue, terme synonyme) est un médecin spécialiste des troubles de la vision et des pathologies oculaires. Il mesure votre acuité visuelle et vous prescrit des lunettes ou des lentilles de contact. Il soigne également les maladies de l’œil telles que les glaucomes ou les cataractes.

A quelle fréquence faut-il consulter un ophtalmologiste ?

Il est recommandé de faire surveiller la vision des enfants avant l’âge de 4 ans, particulièrement en cas d’antécédents familiaux. Au-delà, la fréquence de consultation dépendra du trouble ressenti par les patients. Si vous n’avez pas de problème de vue particulier et que vous avez moins de 50 ans, il est vous est possible de ne consulter un ophtalmo que tous les deux ou trois ans. Si vous portez des lunettes, votre ophtalmologue vous conseillera sans doute de revenir le voir tous les ans, voire deux fois par an si vous portez des lentilles de contact.

Au-delà de 50 ans, il est recommandé d’augmenter la fréquence de vos visites chez l’ophtalmologue. A 60 ans, il faudra le consulter une fois par an et ce même si vous ne ressentez pas de trouble particulier. En effet, certaines pathologies peuvent se développer silencieusement telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge qui, si elle n’est pas prise en charge suffisamment tôt, peut conduire à la cécité. Avec l’âge, vous avez également plus de chances de souffrir de la cataracte ou d’un glaucome (destruction du nerf optique).

Dois-je consulter mon médecin de famille avant de consulter un ophtalmologiste ?

Non, vous pouvez tout à fait consulter votre ophtalmologiste sans avoir consulté au préalable votre médecin de famille. Dans la plupart des cas, cette visite sera couverte par l’assurance obligatoire des soins.

Mon traitement ophtalmologique sera-t-il couvert par mon assurance-maladie ?

La visite chez l’ophtalmologiste ainsi que le traitement des maladies de l’œil sont couverts par l’assurance obligatoire des soins. Par contre, l’achat de lunettes ou de lentilles de contact n’est pas couvert chez l’adulte (bien que cela soit encore couvert à hauteur de 180 CHF/an chez l’enfant), le port de lunettes n’étant pas considéré comme un traitement contre une maladie. Pour que les frais d’achat de lunettes ou lentilles de contact soient couverts, il est indispensable de souscrire une assurance complémentaire.

Le saviez-vous ? Avec une assurance complémentaire lunettes et lentilles de contact, vous n’avez pas besoin d’obtenir une prescription de l’ophtalmologue pour acheter vos lunettes : il vous suffit d’effectuer une visite de contrôle chez l’opticien.