fbpx

Prendre soin de ses dents est essentiel pour tout le monde. Depuis tout petit, nous sommes habitués à consulter un dentiste une fois par an pour contrôler notre santé dentaire. Suivant nos habitudes alimentaires, nos dents sont plus ou moins fragilisées et en bonne santé et elles ne vieillissent pas de la même manière. Certains adolescents devront poser un appareil dentaire, certains adultes sont amenés à mettre des prothèses dentaires. Et cela coûte cher, prendre soin de ses dents est un luxe que tout le monde ne peut malheureusement pas se payer. Mais il existe des assurances complémentaires qui prennent en charge ces frais. 

Appareils dentaires : comment l’assurance complémentaire prend en charge ces frais ?

De plus en plus de jeunes mais aussi d’adultes posent un appareil dentaire afin de corriger leur implantation dentaire. Dents trop en avant, dents qui se superposent, dents trop espacées, tout le monde n’a pas la chance de naître avec une ossature dentaire et maxillaire bien faite et qui ne bouge pas au cours de la croissance. Certains tocs comme sucer son pouce par exemple peuvent également faire bouger des dents qui au départ étaient bien positionnées. 

Suivant l’importance de la correction, le traitement sera plus ou moins long et lourd. Quand certains n’ont besoin que d’un simple appareil dentaire 1 ou 2 ans pour retrouver une bonne dentition, d’autres doivent également passer par la case appareil de nuit ou d’autres systèmes de correction qui sont des traitements plus contraignants. Le coût des traitements orthodontiques varient donc d’un patient à un autre et les frais peuvent devenir très importants. Pour un adolescent les frais oscillent entre 3000 Fr et 15 000 Fr pour la totalité du traitement.

L’assurance maladie de base ne prend en charge aucun soin dentaire, seuls les problèmes bucco-dentaire et maxillaire causés par une maladie grave ou suite à un accident de voiture par exemple peuvent être couverts par la LAMal. Il est donc indispensable de souscrire à une assurance complémentaire “Soins dentaires” pour être remboursé des frais d’orthodontiste de vos enfants.

Les assurances dentaires proposent plusieurs catégories de couverture pouvant aller de 3000 Fr à 15 000 Fr annuel, avec un remboursement des frais à hauteur de 75% pour la plupart des compagnies d’assurance. La prise en charge peut varier d’une compagnie d’assurance à l’autre.

Le type d’appareil dentaire posé peut également faire varier le coût du traitement.

  • Bagues transparentes
  • Bagues visibles classiques
  • Bagues de couleurs
  • Bagues posées à l’intérieur des dents
  • Gouttières dentaires

Vous pouvez vous renseigner auprès de la compagnie d’assurance pour connaître les différences de prix entre ces différents types d’appareils.

Lire aussi : Gouttières dentaires, sont-elles remboursées par les caisses maladie ?

Si vous souscrivez à une assurance dentaire pour votre enfant avant son 4ème anniversaire, il ne sera pas nécessaire pour lui d’attester d’un certificat médical. Pour tout adolescent ou adulte souscrivant à cette complémentaire, il faudra présenter un certificat médical prescrit par son dentiste qui atteste du bon état de santé de vos dents.

Il est important également de savoir qu’il existe un délai de carence de 6 à 12 mois lorsque l’on souscrit à une assurance complémentaire “Soins dentaires”.

Il est donc conseillé d’anticiper la souscription si vous savez que vous allez être sujet à des soins orthodontiques.

Lire aussi : Combien coûte un appareil dentaire en Suisse ?

Vous pouvez comparer les primes en ligne grâce à notre simulateur personnalisé pour trouver le meilleur tarif.

Prothèses dentaires : comment l’assurance complémentaire couvre ces frais ?

En vieillissant notre dentition peut bouger. Cela touche le plus souvent les grands fumeurs car il est bien connu que la cigarette abîme les dents. A long terme, le tabac peut provoquer un déchaussement et le jaunissement des dents. Au-delà de l’aspect esthétique, avoir des dents en bonne santé est porteur de bonne santé. Une mauvaise dentition peut entraîner d’autres problèmes agissant sur d’autres organes (estomac, cœur, etc.). Le besoin peut être plus localisé suite à une carie infectée par exemple qui nécessite le besoin d’arracher une dent pour mettre une couronne. Dans tous les cas, ces interventions sont coûteuses et ne seront pas prises en charge par l’assurance maladie de base.

Exception à la règle, si vous devez poser une prothèse dentaire suite à un accident de voiture par exemple ou de travail, les frais seront pris en charge par votre assurance accident ou la LAMal.

Si vous avez l’intention de poser ce type d’implant il est donc indispensable de souscrire à une assurance complémentaire “Soins dentaires” pour la catégorie la plus haute. Votre investissement dans la prime mensuelle sera vite rentabilisé.

Lire aussi : Que couvre réellement l’assurance complémentaire soins dentaires ?

Comparez les assurances complémentaires Soins Dentaires

Les caisses-maladie n’offrent pas toutes les mêmes prestations pour l’assurance complémentaire « Soins Dentaires »

Comparez les offres pour faire le meilleur choix !