Bien que le mal de dos soit considéré comme le « mal du siècle », il a toujours existé.

Les causes ont cependant changé mais elles sont très diverses : antécédents de santé, stress, mauvaises postures, poids de charges lourdes…

Lorsque vous avez mal au dos, un médecin peut vous soulager temporairement en vous prescrivant des médicaments mais seul un spécialiste peut analyser votre problème en profondeur et déterminer les causes réelles de votre mal.

Les médecines douces sont très prisées des patients souffrant du mal de dos car les méthodes utilisées en médecine alternative sont peu agressives. De plus, le thérapeute prend généralement le temps qu’il faut pour connaître le patient avant d’effectuer les manipulations nécessaires.

Soulager le mal de dos avec l’ostéopathie

L’ostéopathe est souvent consulté pour le mal de dos bien qu’il puisse également résoudre d’autres problèmes tels que des troubles digestifs, des migraines ou des douleurs menstruelles.

L’ostéopathie est une discipline qui part du postulat que tous les organes sont liés. Ainsi, votre mal de dos pourrait être dû à un blocage au niveau des viscères par exemple.

L’ostéopathe détermine d’où viennent les blocages et effectue les manipulations nécessaires pour que vous retrouviez votre mobilité.

Pour en savoir plus sur l’ostéopathie, nous vous invitons à relire notre interview avec l’ostéopathe Vincent Sorain.

L’ostéopathie n’est pas remboursée par l’assurance de base mais elle peut être remboursée par une assurance complémentaire médecines douces.

Soulager le mal de dos avec la chiropratique

L’objectif de la chiropratique est de traiter essentiellement l’appareil locomoteur, soit l’ensemble colonne vertébrale – articulations – os.

La chiropratique est donc toute appropriée pour soulager votre mal de dos.

Le chiropraticien détermine d’abord d’où vient la douleur. Ensuite, il corrige les dysfonctionnements et blocages à l’aide de gestes doux très précis effectués du bout des doigts (impulsions ciblées).

Le travail d’un chiropraticien a beaucoup de similitudes avec celui d’un ostéopathe. La différence principale entre les deux disciplines est que la chiropratique se concentre essentiellement sur l’appareil locomoteur alors que l’ostéopathe traite l’ensemble du système organique. Les gestes utilisés sont également un peu différents mais il est fréquent qu’un chiropraticien utilise des gestes d’ostéopathie et vice-versa.

Les prestations de médecine chiropratique sont reconnues par la LAMal et donc couvertes par l’assurance de base.

Vous pouvez aller consulter un chiropraticien en premier lieu sans passer par un médecin : votre caisse-maladie prendre en charge la consultation.

Soulager le mal de dos avec l’étiopathie

Un étiopathe est considéré comme un « mécanicien du corps » ou encore comme un « rebouteux des temps modernes ».

Le principe de l’étiopathie est de partir d’un symptôme (exemple : j’ai mal au dos) pour remonter ensuite jusqu’à la cause. L’étiopathe recueille les antécédents du patient de façon très minutieuse. Un examen clinique permet ensuite de comprendre d’où vient le mal.

Ce n’est que lorsque la cause est analysée suivant une méthode rigoureuse que les manipulations sont effectuées.

La différence avec l’ostéopathie est que l’étiopathe effectue peu de manipulations. Il se concentre d’abord sur le fait de trouver la cause du problème.

Dans le cas d’un mal de dos, la cause est différente pour chaque patient. L’étiopathe doit d’abord prendre le temps de comprendre d’où vient le mal de dos avant de manipuler le patient.

A noter que l’étiopathe dispose de connaissances approfondies en anatomie et physiologie car il est au bénéfice de 6 années d’études.

L’étiopathie n’est pas remboursée par l’assurance de base. Elle est cependant généralement remboursée par les assurances complémentaires médecines douces.

Soulager le mal de dos avec l’acupuncture

L’acupuncture consiste à utiliser de fines aiguilles pour stimuler des points situés à la surface du corps. Cette discipline vise à rétablir le flux d’énergie qui circule dans le corps et notamment à soulager les douleurs telles que les douleurs dorsales.

Lorsque vous consultez un acupuncteur pour un mal de dos, celui-ci applique des aiguilles sur les méridiens entourant la région lombaire.

Ce traitement vise à réduire l’inflammation en activant la production d’endorphines et en réactivant la circulation du sang.

L’acupuncture fait partie des médecines naturelles reconnues par la LAMal. Elle est donc remboursée par l’assurance de base si elle est pratiquée par un médecin. Si elle est pratiquée par un thérapeute non médecin, elle peut être couverte par une assurance complémentaire médecines douces.

En attendant de consulter un thérapeute, n’oubliez pas que le mot d’ordre pour prévenir et soulager les maux du dos, est de : bouger, bouger, bouger. L’inactivité étant l’un des pires maux de notre temps.