fbpx

Le cannabis est une des plus vieilles plantes cultivées, elle a permis de soigner de nombreuses maladies jusqu’à ce que son utilisation devienne interdite dans les années 50, classée comme stupéfiant interdit. Il faut bien distinguer deux molécules dans le cannabis : le CBD et la THC. La THC provoque des états psychoactifs pouvant agir sur l’état de conscience du consommateur, le CBD, lui, a été reconnu comme ayant uniquement des propriétés apaisantes et relaxantes. En Suisse, le cannabis thérapeutique a été légalisé depuis peu sous certaines conditions. Quelles sont-elles et ces thérapies peuvent-elles être prises en charge par les caisses maladies ?

Se soigner avec le cannabis thérapeutique, sous quelle forme ?

Le cannabis, aussi appelé chanvre, est une plante cultivée depuis des siècles dans le monde. Cette plante contient plusieurs principes actifs qui ont des propriétés différentes : les cannabinoïdes. Les deux plus connus sont le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol). Ces deux composants n’ont pas les mêmes effets ni les mêmes restrictions en matière de légalisation.

En effet le THC a un effet euphorisant ce qui le classe dans la catégorie des stupéfiants interdit à la consommation et à la vente. Le CBD, lui, contient uniquement des effets relaxants et anti-inflammatoires. La vente de CBD est autorisée en Suisse mais sa teneur en THC ne doit pas être supérieure à 1% de la composition.

La vente ainsi que la médication à base de cannabis sont gérés par l’OFSP (Office Fédéral de la Santé Publique de Suisse).

Il existe donc une réelle différence entre l’usage personnel et libre de CBD et la prise de médicaments contenant du cannabis sous ordonnance.

Différence entre le cannabis thérapeutique et le CBD

Il faut bien distinguer le cannabis thérapeutique du CBD. Le cannabis thérapeutique c’est une médication à base des cannabinoïdes THC et CBD. Pour l’usage médical, le taux de THC peut être supérieur à 1% car ici on recherche justement à ressentir ses effets analgésiques. Le cannabis thérapeutique ne peut être pris que sous prescription médicale qui inclut un suivi et uniquement pour certains types précis de maladies.

Le CBD, lui, est une molécule du chanvre ayant des effets anti-inflammatoires. Les produits dérivés de CBD existent sous différentes formes ayant des buts différents :

  • Herbes pures (sous forme de cigarette : effet relaxant, apaisant)
  • Huile de CBD (gouttes journalières : vertus relaxantes et anti-stress)
  • Tisane à base de CBD (apaisante)
  • Cosmétiques à base de CBD (le CBD a également des vertus pour la peau)

L’effet analgésique du THC et l’effet anti-inflammatoire du CBD sont une combinaison idéale pour traiter des pathologies comme l’arthrose, l’ostéoporose, les douleurs de dos chroniques, les rhumatismes, etc. Ce sont deux alliés parfait pour combattre de nombreuses douleurs.  

Mais attention, le cannabis thérapeutique est uniquement réservé au corps médical. Aucun traitement de ce type ne pourra être acheté librement en pharmacie.

Le CBD en phytothérapie ?

Si vous êtes un adepte de la phytothérapie, vous devez connaître les huiles essentielles. Le CBD, comme dit précédemment, peut également être acheté sous forme d’huile à prendre quotidiennement plusieurs fois par jour. Malheureusement, il n’entre pas encore dans la phytothérapie. Mais la prise en charge des traitements à base de cannabinoïdes étant en discussion, nous espérons qu’il pourra prochainement faire partie de cette médecine douce.

La phytothérapie c’est se soigner avec les plantes, vous pouvez toujours faire votre comparatif en ligne grâce à notre simulateur personnalisé pour trouver la meilleure prime qui couvrira vos frais de phytothérapie.

Lire aussi : Aromathérapie médicale : suis-je couvert par mon assurance complémentaire ?

Le cannabis médical : pour soigner quels types de maladies ?

Les médicaments à base de cannabis sont prescrits pour des douleurs et/ou maladies bien spécifiques.

Ils peuvent être prescrit pour lutter contre :

  • Douleurs chroniques dues à de lourdes maladies comme le cancer
  • Spasticité (épilepsie) ou maladies neuronales comme la sclérose en plaque (permet de soulager certaines crampes ou spasmes)
  • Nausées ou perte d’appétit suite à un traitement de chimiothérapie

Aujourd’hui en Suisse, seul le Sativex est autorisé sur le marché pharmaceutique. C’est le seul médicament à base de cannabis qui ne nécessite pas d’autorisation exceptionnelle de l’OFSP. Il est essentiellement administré pour les personnes souffrant de sclérose en plaque afin d’apaiser les spasmes et crampes provoqués par la maladie.

Le CBD a également prouvé son efficacité sur des patients atteints de fibromyalgie. Les personnes ayant consommé du CBD sur une plus ou moins longue période ont noté une amélioration de leurs douleurs. 

Le CBD ne peut néanmoins pas être un traitement à part entière, il doit venir en complément d’une autre médication ou si aucun autre traitement n’a eu d’effets positifs sur les symptômes.

L’autre avantage de la consommation de CBD est qu’il ne procure aucun effet secondaire. Le seul effet secondaire que l’on peut noter est la “dépendance” pouvant se mettre en place mais celle-ci est plus liée à une consommation à haute dose de THC. Les médications à base de cannabis sont contrôlées et réduisent donc ce risque d’addictions.

Comment sont reconnus les traitements à base de CBD ?

Malheureusement, pour le moment le cannabis thérapeutique n’est pas pris en charge par l’assurance maladie de base ni par les assurances complémentaires. Mais cette question a été mise au centre des intérêts du conseil des États et devrait être traitée cette année pour apporter une modification de la prise en charge.

Si vous suivez actuellement un traitement à base de cannabis, vous pouvez toujours faire une dérogation spéciale auprès de votre caisse maladie. En effet, ces médicaments peuvent être moins coûteux que certains traitements traditionnels, il arrive donc que certaines caisses prennent en charge ces thérapies à base de cannabis médicale si les frais sont compris entre 400 et 600 Fr par mois.

VOTRE ASSURANCE COMPLEMENTAIRE 

Demandez gratuitement des offres comparatives sur mes-complementaires.ch et faites des économies sur vos primes d’assurance.