fbpx

Personne n’est à l’abri de devoir être hospitalisé en urgence ou de devoir séjourner à l’hôpital suite à une opération. Les séjours à l’hôpital sont loin d’être des plus agréables surtout lorsqu’on se retrouve en division commune à partager sa chambre avec des inconnus. Pour plus de confort et d’intimité, il existe l’assurance complémentaire “Hospitalisation en semi-privée et privée” qui propose de nombreuses prestations ayant des avantages que nous allons vous présenter.

1 : Libre choix du médecin et de l’hôpital

L’assurance complémentaire “Hospitalisation” comporte de nombreux avantages pour la personne couverte mais quels sont les principaux atouts de cette complémentaire ?

Cette LCA comporte 3 options : 

  • La division privée
  • La division semi-privée
  • Option Flex (vous choisissez au moment de votre hospitalisation entre la division commune, semi-privée et privée)

Suivant l’option choisie, vous ne pourrez pas profiter des mêmes prestations et le montant de la prime sera également différent. 

La division privée vous permettra de profiter de plus d’intimité en cas d’hospitalisation et d’un séjour prolongé à l’hôpital. Vous aurez une chambre privée avec un seul lit. Vous pourrez vous sentir plus à l’aise. En postopératoire, il est normal de vouloir un peu de tranquillité et pouvoir recevoir la visite de ses proches sans être dérangé.

C’est l’option la plus complète de la complémentaire “Hospitalisation”.

Grâce à cette option, vous pourrez surtout choisir librement votre médecin ainsi que l’hôpital ou la clinique privée où vous souhaitez être opéré et hospitalisé. Votre choix se fera entre les différents hôpitaux et cliniques figurant sur la liste cantonale des hôpitaux. Le petit plus de ce package est que vous pourrez bénéficier aussi de l’avis supplémentaire d’un expert et d’une couverture plus grande si vous venez à être hospitalisé à l’étranger.

Les prestations de cette option sont les plus intéressantes et celles qui proposent le plus d’avantages mais c’est également la prime la plus élevée. Comparez toutes les offres grâce à notre comparateur en ligne pour trouver la prime la moins chère et faire des économies.

La division semi-privée est à mi-chemin l’intermédiaire entre la privée et la division commune. C’est un entre-deux pour profiter de plus de tranquillité sans être seul. Vous pourrez partager votre chambre avec une autre personne hospitalisée. Dans ce package, il est également possible de choisir librement votre médecin ainsi que l’hôpital dans lequel vous souhaitez être hospitalisé dans toute la Suisse. Attention tout de même à bien vous renseigner auprès de votre caisse-maladie car l’hôpital ou la clinique privée doivent figurer sur la liste des établissements acceptés par votre assureur.

L’option flex est intéressante car elle est moins onéreuse et vous permet de choisir le moment venu entre la division commune (classique prise en charge par l’assurance maladie de base) la semi-privée ou la division privée. Si vous décidez d’opter pour la division privée ou semi-privée, une partie des frais resteront alors à votre charge.

Si vous hésitez entre ces 3 formules, le mieux est de comparer les prix pour choisir le contrat le mieux adapté à votre besoin et  votre budget. Vous pouvez faire une simulation en ligne ci-dessous en fonction de l’option choisie.

Lire aussi : Hospitalisation en chambre privée, comment suis-je couvert ?

2 : Quels sont les frais annexes pris en charge par la complémentaire “Hospitalisation” ?

Suivant l’option sélectionnée pour cette complémentaire “Hospitalisation”, vous pourrez bénéficier de prestations annexes qui sont très avantageuses. Ces services pourront peut-être vous aider à vous décider sur le package à souscrire et sur sa rentabilité.

Ces prestations annexes que nous allons vous présenter sont disponibles pour toutes les divisions mais avec des conditions et restrictions différentes.

Frais de garde de votre enfant

Lorsque l’on est hospitalisé et parent, cela peut vite devenir un problème : qui va pouvoir garder votre enfant si votre conjoint travaille, et qu’il ne peut se libérer pour s’occuper de votre enfant ?

Si vous devez rester plusieurs jours à l’hôpital en post opératoire, vous pourrez bénéficier d’un service de nurserie. Suivant les compagnies d’assurance, cette prestation varie et le nombre d’heures de garde prises en charge par votre assureur ne sera pas le même. 

En moyenne, vous bénéficierez de 100 heures par année civile de service de garderie.

C’est un avantage supplémentaire si vous souscrivez à la division privée ou semi-privée, le mieux est de vous rapprocher de votre caisse-maladie pour voir en détail les conditions de ce service additionnel. 

Frais d’aide ménagère

Autre avantage non négligeable de cette assurance complémentaire Hospitalisation : la prise en charge d’une aide ménagère. Après une opération, même à notre retour à la maison il est parfois nécessaire de rester tranquille et il ne vous sera pas possible d’entretenir votre maison comme d’habitude. Certaines caisses-maladie proposent alors une couverture pouvant aller jusqu’à plus ou moins 200 francs par jour pendant une durée maximum de 30 ans par année civile. Cette prise en charge varie en fonction de la compagnie d’assurance et de la prime due. 

Frais de parking et de transport vers l’hôpital

Seule une assurance complémentaire pourra prendre en charge vos frais de déplacements vers l’hôpital si vous devez utiliser un taxi ou les transports publics pour vous y rendre. 

La condition est qu’il faut subir une intervention stationnaire c’est-à-dire que vous devez dormir à l’hôpital après votre intervention chirurgicale. A la différence des interventions ambulatoires, c’est-à-dire que vous entrez et sortez le même jour de votre opération.

Suivant les caisses-maladie le montant de la prise en charge ne sera pas le même. Pouvant aller jusqu’à plus ou moins 500 francs par année civile.

3 : Cure balnéaires et de convalescence

En cas de convalescence, il se peut que vous soyez amené à passer un petit séjour en cure thermale afin de récupérer de votre opération (rééducation, repos, etc.)

Sous forme de cure balnéaire ou cure de convalescence, la principale condition pour pouvoir être prise en charge est que cette cure doit être prescrite par votre médecin et nécessaire médicalement parlant. Suivant les caisses-maladie la prise en charge ne sera pas la même. Certaines compagnies d’assurance pourront vous rembourser plus ou moins 200 francs par jour sur une vingtaine de jours par année civile. Ces montants sont bien entendus  différents d’une caisse-maladie à une autre, le mieux étant de se rapprocher de votre assureur pour connaître les détails de votre prise en charge.

A savoir que l’assurance maladie de base peut prendre en charge les cures balnéaires uniquement si elles sont prescrites par un médecin mais à hauteur de 10 francs par jour pendant 21 jours maximum par année civile.

Étant une option de la complémentaire “Hospitalisation”, il existe également une complémentaire “Cure & Bain”.

Cette assurance complémentaire est plus avantageuse si vous êtes amené à devoir faire des cures thermales régulièrement pour votre santé (toujours prescrit par votre médecin):

Si cette complémentaire vous intéresse, faites la comparaison en ligne des offres pour trouver la prime la moins chère.

VOTRE ASSURANCE COMPLEMENTAIRE 

Demandez gratuitement des offres comparatives sur mes-complementaires.ch et faites des économies sur vos primes d’assurance.