Nous sommes malheureusement quasiment tous confrontés un jour à être hospitalisés et heureusement cela n’est pas toujours dans ces cas de graves interventions. Quoi qu’il en soit cela est souvent une source de stress pour les patients. Il peut être plus rassurant et confortable de savoir que l’on va être dans une chambre privée car bien souvent le post-opératoire nécessite de rester en observation une ou plusieurs nuits. Mais sans être couvert cela peut vite être un coût hors budget pour beaucoup de monde. Il existe des assurances complémentaires qui prennent en charge ce genre de “services”. Nous vous expliquons tout en détails dans notre article.

Comment, par qui et à quelle hauteur ma chambre privée est prise en charge ?

Il est possible d’anticiper la prise en charge de vos frais hospitaliers en souscrivant à l’assurance complémentaire hospitalisation.

Cette dernière prend en charge les frais en chambre semi-privé et privée. La prise en charge peut être totale ou partielle, dans ce dernier cas il vous restera une partie à payer à l’hôpital.

Cela dépendra du contrat choisi, mais il est important pour vous de réfléchir à la formule la mieux adaptée à votre besoin sachant que plus votre prime assurance hospitalisation sera élevée plus vous serez couvert en cas d’hospitalisation en chambre privée et semi-privée.

Mais il sera peut-être plus avantageux pour vous de choisir une prime moins élevée mais devoir participer aux frais d’hospitalisation lorsque cela sera nécessaire.

Pour connaître la différence de prix entre les primes vous pouvez faire une simulation en ligne grâce à notre comparateur des offres des assurances complémentaires hospitalières.

Grâce à l’assurance complémentaire vous pourrez aussi choisir le médecin qui vous suivra et vous aurez plus de liberté dans le choix de l’établissement dans lequel vous souhaitez être opéré et suivi (hôpital publique ou privé ou clinique privée située hors de votre canton de résidence). L’hôpital que vous choisirez doit cependant être dans la liste de votre caisse-maladie.

Je ne souhaite pas souscrire à une complémentaire hospitalisation, quels seront les coûts ?

Il est possible que vous ne souhaitiez pas souscrire à une assurance complémentaire car vous estimez que la rareté de vos séjours en hôpital ne justifie pas de frais constants et souvent conséquents. C’est un choix qui vous appartient mais également un risque à prendre en compte dans les calculs.

Sans couverture maladie votre hospitalisation vous coûtera :

  • Au moins 150 Fr par jour en division semi-privée ( frais pouvant aller jusqu’à 300 Fr suivant le canton) 
  • Au moins 300 Fr par jour en division privée

La facture peut donc vite grimper pour une hospitalisation de plusieurs jours, d’autant plus que plus le séjour à l’hôpital est long plus nous souhaitons un meilleur confort. En ce qui concerne l’assurance maladie de base la LAMal elle prend en charge les frais d’hospitalisation en division commune uniquement.

Mais une partie des frais restent tout de même à la charge du patient :

  • sa franchise (si elle n’est pas encore dépassée)
  • sa quote-part (au maximum 700 francs par an pour les adultes, 350 francs par an pour les enfants)
  • un forfait hospitalier de 15 francs par jour

Existe-t-il une assurance intermédiaire ?

Il existe une assurance complémentaire intermédiaire pour trouver un compromis entre la LAMal et l’assurance complémentaire hospitalière complète. Il s’agit de l’assurance complémentaire hospitalisation flex. En effet, cette option coûte beaucoup moins cher que l’assurance complémentaire privée ou semi-privée.

Avec l’assurance complémentaire flex vous pourrez choisir, au moment d’entrer à l’hôpital, entre la division commune ou la division privée ou semi-privée :

  • si vous optez pour la division commune, tous vos frais seront pris en charge par votre assurance complémentaire
  • si vous optez pour la division privée ou semi-privée, vous payez une partie des frais selon un pourcentage défini par votre contrat

La facture restera donc assez importante si vous choisissez avec la complémentaire flex la division privée ou semi-privée. Comme évoqué précédemment c’est un calcul à faire suivant vos besoins car cette facture peut être amortie par la baisse de la prime dont vous bénéficiez avec l’option flex.

Optez pour l'assurance complémentaire hospitalisation

Assurance complémentaire hospitalisation pour chambre privée, semi-privée ou flex. Choisissez l’offre qui correspond le mieux à votre besoin.