Rappel : les différences entre l’assurance maladie de base et l’assurance complémentaire

Même si vous souscrivez votre assurance maladie de base et votre assurance complémentaire auprès de la même caisse maladie, il est important de se souvenir de la différence entre les deux.

L’assurance-maladie de base est obligatoire alors que l’assurance complémentaire est facultative

Si chaque personne résidant en Suisse doit souscrire une assurance-maladie de base (dite LAMal), ce n’est pas le cas pour les assurances complémentaires qui, elles, sont facultatives.

Bien que les assurances complémentaires soient fortement recommandées (les prestations de l’assurance de base étant bien souvent insuffisantes), vous n’êtes en aucun cas tenu d’y souscrire.

Une caisse-maladie peut refuser de vous affilier pour les assurances complémentaires alors qu’elle ne peut en aucun cas refuser de vous affilier pour l’assurance de base

En effet, peu importe votre âge ou votre état de santé, aucune caisse-maladie n’a le droit de refuser de vous affilier pour l’assurance de base.

Pour les assurances complémentaires, le problème est différent car l’assurance complémentaire est une assurance privée. Elle vous fait en général remplir un questionnaire de santé et, selon votre état de santé, votre âge ou votre sexe, elle peut décider d’émettre des réserves (ne pas vous assurer pour certaines prestations), voire refuser de vous assurer complètement.

Voilà pourquoi il vaut mieux souscrire une assurance complémentaire le plus tôt possible. En effet, si vous attendez trop et que votre état de santé s’est détérioré, il pourrait être difficile, voire impossible pour vous de souscrire des assurances complémentaires.

De la même façon, il est fortement déconseillé de résilier une assurance complémentaire avant d’en avoir souscrit une nouvelle.

Si vous attendez un enfant, pour être sûr qu’il puisse souscrire des assurances complémentaires sans problème, le mieux est de l’assurer dans le cadre d’une assurance prénatale.

Concernant l’assurance de base, vous êtes parfaitement libre de passer d’une caisse-maladie à l’autre. Attention toutefois à rester assuré tout le temps (éviter de se retrouver dans une phase entre deux contrats d’assurance) car la loi vous oblige à être assuré.

Les délais contractuels et de résiliation ne sont pas les mêmes pour l’assurance de base et l’assurance complémentaire

En effet, il faut faire bien attention si vous souhaitez résilier votre assurance maladie car le délai de résiliation ne sera pas le même pour l’assurance-maladie de base et l’assurance complémentaire.

Pour l’assurance de base, la résiliation est en général au 31 décembre de l’année en cours, la demande devant être faite un mois avant, soit le 30 novembre au plus tard.

Pour les assurances complémentaires, le délai est différent et peut varier d’un contrat à l’autre. Vous ne pouvez résilier votre assurance complémentaire qu’après le délai minimal contractuel qui peut être d’1 an, 3 ans, 5 ans ou plus. Passé le délai minimal contractuel, en général, on peut résilier l’assurance complémentaire au 31 décembre de l’année en cours en respectant un préavis de 1, 3 ou 6 mois (à vérifier dans vos conditions générales d’assurance). Si le préavis est de 3 mois, la lettre de résiliation devra être parvenue à votre assureur le 30 septembre au plus tard.

Les prestations de l’assurance-maladie de base sont les mêmes d’une caisse-maladie à l’autre alors que les prestations des assurances complémentaires varient d’une caisse à l’autre

En effet, bien que les tarifs pour l’assurance de base varient d’une caisse-maladie à l’autre, les prestations restent les mêmes.

Pour les assurances complémentaires, les prestations peuvent être complètement différentes d’une caisse à l’autre. Ainsi, lorsque vous comparez des assurances complémentaires, vous devez prendre en compte les prestations de remboursement, la prime, les critères d’acceptation de l’assureur, les prestations de service telles que le délai de remboursement, le service client, etc

Un comparatif des assurances complémentaires est indispensable pour faire le bon choix.

mail
0
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *