L’hypnose médicale : une technique thérapeutique en plein essor

L’hypnose médicale : une technique thérapeutique en plein essor

Gestion de la douleur, traitement des phobies et angoisses, troubles du sommeil, besoin de perdre du poids ou d’arrêter de fumer… L’hypnose médicale, technique thérapeutique en plein essor, est de plus en plus utilisée en Suisse pour des maux très divers jusque dans les hôpitaux. Mais est-ce vraiment efficace ? Serez-vous couvert par votre caisse maladie si vous y avez recours ?

Qu’est-ce que l’hypnose médicale ?

L’hypnose médicale, appelée aussi hypnose thérapeutique ou hypnose ericksonienne, est différente de l’hypnose de spectacle où l’hypnotiseur fait faire des choses absurdes à son sujet sans qu’il en ait conscience.
Dans le cas de l’hypnose médicale, le patient est au contraire parfaitement conscient de ce qu’il fait. Il est simplément plongé par le thérapeute dans un état de détente appelé aussi « état de conscience modifié » : cet état permet de dissocier la conscience de l’inconscient psychique, ce qui peut aider le patient à gérer ses troubles anxieux ainsi qu’à dénouer certains blocages liés à son inconscient.

Parce qu’elle donne souvent de bons résultats, notamment dans la gestion de l’anxiété et de la douleur, l’hypnose médicale est de plus en plus utilisée au sein d’hôpitaux ainsi que dans le cadre de soins ambulatoires, notamment par les dentistes.

L’hypnose thérapeutique est également utilisée pour répondre à des problèmes spécifiques liés à l’inconscient du patient. Ainsi, des thérapeutes vont utiliser l’hypnose pour réduire les angoisses avant un examen, favoriser l’arrêt du tabac, améliorer la confiance en soi ou guérir certaines phobies.

Qui peut pratiquer l’hypnose médicale ?

L’hypnose médicale n’est pas réellement protégée en Suisse. Cela veut dire que n’importe qui peut prétendre être un praticien en hypnose. Si de plus en plus de médecins et psychiatres se forment aux techniques de l’hypnose en vue d’améliorer les traitements donnés à leurs patients, l’hypnose peut également être pratiquée comme une « médecine douce » par un praticien non médecin : celui-ci peut pratiquer l’hypnose très sérieusement ou au contraire être un charlatan…

L’hypnose médicale est-elle couverte par mon assurance maladie ?

Si l’hypnose médicale est utilisée par un médecin dans le cadre de soins ambulatoires ou à l’hôpital, elle sera couverte par l’assurance maladie de base car il s’agit alors d’un traitement médical classique. Par contre, si vous vous tournez vers un praticien non médecin pour faire une thérapie par l’hypnose, par exemple pour guérir d’une phobie ou arrêter de fumer, l’hypnose ne sera pas couverte par l’assurance de base. Elle peut par contre être couverte par votre assurance complémentaire si le praticien est reconnu par celle-ci. Il convient donc de bien se renseigner auprès de votre assurance complémentaire avant d’entreprendre une thérapie par l’hypnose.

mail

2 thoughts on “L’hypnose médicale : une technique thérapeutique en plein essor

  1. Marilisa Dommann

    Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer si votre thérapie pourrait être utile à une personne atteinte de SLA (appelée aussi maladie de Charcot)?
    Je sais que les miracles sont peu probables et que la guérison n’est pas possible mais au moins un ralentissement et un soulagement au niveau de la douleur…
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement,
    Marilisa Dommann

    • Bonjour Madame,
      Malheureusement, nous ne pouvons pas vous répondre précisément sur ce point. Le mieux est de trouver un thérapeute qui pourrait répondre à vos questions près de chez vous. Afin d’éviter les charlatans, demandez des noms de médecins dans votre entourage.
      Meilleures salutations.
      L’équipe de Mes Complémentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*