De nombreuses personnes font le choix d’aller consulter un psychologue.

Les raisons sont très variées mais si vous ressentez le besoin d’aller consulter un psy, c’est sans doute pour une bonne raison.

C’est là que vient la question : comment choisir un psychologue ? Faut-il prendre l’annuaire téléphonique, faire une recherche sur Internet ou demander des références à ses amis ?

Attention : nous parlons bien ici d’un psychologue ou psychothérapeute et non pas du psychiatre, le psychiatre étant un médecin. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article Suis-je remboursé(e) si je vais voir un psy ? Les personnes qui cherchent plutôt à consulter un psychologue ou psychothérapeute sont généralement à la recherche d’une écoute et/ou d’une thérapie brève. Quand le patient doit se faire prescrire des médicaments (dans le cas d’une dépression par exemple), il doit obligatoirement consulter un psychiatre.

Pour trouver un psychologue, tournez-vous vers votre caisse-maladie

La première étape pour trouver un psychologue est de se renseigner auprès de votre caisse-maladie. En effet, si vous voulez être sûr que votre assurance complémentaire couvre une partie des frais du traitement, il faut que le psychologue soit reconnu par votre caisse-maladie.

Généralement, les caisses-maladie reconnaissent les psychologues faisant partie d’une association reconnue telle que la FSP (Fédération Suisse des Psychologues) ou l’ASP (Association Suisse des Psychothérapeutes). C’est ensuite vers l’une de ces associations que vous devez vous tourner : elles peuvent vous fournir une liste de praticiens près de chez vous (souvent accessible sur leur site Internet).

Le choix du psychologue va également dépendre du type de psychothérapie que vous recherchez : hypnose, EMDR, Thérapie Cognitive et Comportementale (TCC), Thérapie de couple… Mieux vaut dans ce cas consulter un thérapeute spécialisé dans la discipline qui vous intéresse.

Choisissez le psychologue avec qui vous avez un bon contact

Dès qu’on parle psy, on parle humain.

Le contact ou le « feeling » que vous avez avec le praticien est donc essentiel.

C’est pour cela que demander des références à vos amis et connaissances ne fonctionne pas forcément : ce n’est pas parce que votre soeur a eu un bon contact avec un psy qu’il en sera de même pour vous.

Il est difficile d’évaluer le contact que vous aurez avec le psychologue avant de l’avoir rencontré ou, au moins, de lui avoir parlé au téléphone.

N’hésitez pas à rencontrer plusieurs psychologues pour pouvoir vous faire une idée et pour comparer.

L’essentiel est que vous ayez l’impression d’être écouté sans jugement dans un climat de bienveillance. Il est important également de ressentir de l’empathie venant du psychologue (certains psys ne regardant le patient que comme un simple « cas à traiter).

On pourrait également dire que vous devez ressentir des valeurs communes avec votre psychologue. Si vous sentez que votre psy s’intéresse plus à son argent qu’à vos problèmes, mieux vaut laisser tomber.

Dans tous les cas, si vous ressentez le besoin de suivre une psychothérapie, nous ne pouvons que vous conseiller d’entreprendre cette démarche. Mieux vaut pousser la porte d’un psychologue même mauvais que de se morfondre en attendant d’oser franchir le pas.