Il n’y a pas d’âge minimum pour souscrire des assurances complémentaires.

Un bébé peut souscrire des assurances complémentaires alors qu’il est encore dans le ventre de sa mère, dans le cadre d’une assurance prénatale.

Il est également possible de souscrire des assurances complémentaires après la naissance de votre enfant, la différence avec l’assurance prénatale étant que vous devrez la plupart du temps remplir un questionnaire de santé.

L’avantage de l’assurance prénatale est que votre enfant peut bénéficier de toutes les assurances complémentaires sans questionnaire de santé et ce, même si finalement on lui découvre un problème de santé à la naissance.

Si vous avez des enfants qui n’ont pas encore d’assurances complémentaires, nous vous recommandons d’en souscrire le plus tôt possible. En effet, si vos enfants n’ont pas les mêmes besoins que vous, ils sont soumis à autant de risques en matière de santé. De plus, les primes d’assurances complémentaires des enfants étant plus modiques que celles des adultes, vous ne regretterez pas d’avoir assuré votre enfant si celui-ci doit être hospitalisé ou s’il doit porter un appareil dentaire.

Pour plus d’informations sur les assurances complémentaires dont votre enfant a besoin, nous vous invitons à lire notre article Votre enfant est-il bien assuré ?

Pour plus d’informations sur l’assurance prénatale, nous vous invitons à lire notre article 5 questions sur l’assurance prénatale