La Suisse n’aime pas les médicaments génériques

C’est du moins ce que révèle une étude lancée par les pharmaciens et le laboratoire Mepha Suisse.

Seul un médicament sur deux est remplacé par un générique.

Pourtant, les médicaments génériques sont 25% à 30% moins chers et contiennent les même principes actifs que les médicaments originaux. La même exigence en terme de sécurité ou de qualité est demandée. Le marché du médicament générique semble donc stagner.

L’OFSP nuance ces propos, en disant que l’utilisation des génériques est bien meilleure que ce qu’en dit Mepha. Sur 100 médicaments, 57% représentaient un générique. Et sur les 20 principes actifs les plus utilisés, les génériques représentent 75%.

L’utilisation des médicaments génériques pourraient engendrer une économie de 180 millions de francs.

Quels sont les médicaments génériques remboursés ? Le sont-ils tous ? Notre page sur l’assurance complémentaire prenant en charge les médicaments hors-liste vous renseignera.

mail
0
Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *