Avec l’âge, les problèmes de santé ont tendance à augmenter de même que les tarifs des caisses-maladie. C’est surtout à partir de 60 ans qu’il peut devenir compliqué de s’assurer.

Concernant l’assurance de base, aucune caisse-maladie ne peut refuser de vous assurer

Même si certaines caisses se montrent parfois frileuses quand elles voient arriver des assurés âgés de plus de 55 ans, elles sont légalement tenues de vous assurer.

Concernant les assurances complémentaires, il peut être compliqué de s’assurer passé un certain âge

Légalement, aucune caisse-maladie n’est tenue de vous assurer pour les assurances complémentaires.

Généralement, les caisses-maladie proposent tout de même des assurances complémentaires pour les patients de tous âges, les tarifs étant simplement beaucoup plus élevés au-delà d’un certain âge. Tout dépend cependant de vos antécédents de santé. Si vous avez eu certains problèmes de santé dans le passé, les caisses-maladie peuvent refuser de vous affilier pour les assurances complémentaires ou émettre des réserves.

Voilà pourquoi on recommande généralement aux assurés de souscrire des assurances complémentaires quand ils sont encore jeunes et qu’ils ont encore peu d’antécédents de santé. En effet, s’affilier auprès d’une nouvelle caisse-maladie pour les assurances complémentaires peut devenir compliqué (et très cher) à partir de 60 ans.