Vous approchez de la cinquantaine ? Vos assurances complémentaires sont-elles suffisantes ?

Assurance complémentaire senior

Si jusqu’à présent, vous vous trouviez en bonne santé et arriviez à vous passer d’assurances complémentaires, cela peut changer à partir de la cinquantaine. An effet, à partir de 55 ans, les dépenses de santé ont tendance à augmenter. Les personnes dites « seniors » ont en effet plus de chances de devoir être hospitalisées, de subir des soins dentaires ou encore de profiter de cures balnéaires.

Je n’ai pas encore 50 ans, pourquoi dois-je me soucier de mes assurances complémentaires ?

Pourquoi faut-il faire le point sur ses assurances complémentaires avant d’avoir 50 ans ? Parce que passé 65 ans, il est en général plus difficile de changer d’assurance complémentaire. Si vous avez des antécédents médicaux, cela peut même s’avérer impossible.

Quelles assurances complémentaires sont indispensables pour les seniors ?

Certaines assurances complémentaires sont indispensables pour les seniors :

  • L’assurance complémentaire soins dentaires
    Les problèmes dentaires ont tendance à augmenter en vieillissant car les dents se détériorent. Les seniors ont ainsi plus souvent besoin de se faire poser un bridge ou une couronne. La pose d’une couronne en Suisse coûtant entre CHF 1’000 et CHF 3’000.-, voire plus, on comprend que l’assurance complémentaire soins dentaires n’est pas superflue
  • L’assurance complémentaire hospitalisation
    Les seniors sont plus à même de devoir être hospitalisés pour une opération chirurgicale ou une maladie que les personnes plus jeunes. Grâce à l’assurance complémentaire division privée ou semi-privée, ils peuvent bénéficier pendant leur séjour à l’hôpital du confort d’une chambre à un ou deux lits. De plus, l’assurance complémentaire hospitalière inclut en général une prise en charge des cures thermales (celles-ci étant très prisées des seniors) à condition qu’elles aient été prescrites par un médecin.

D’autres assurances complémentaires, sans être indispensables, sont appréciées des seniors :

  • L’assurance complémentaire médecines douces
    Les seniors ont en effet souvent recours aux médecines douces pour soulager les douleurs liées à l’âge, que ce soit des douleurs articulaires ou dues à l’arthrose, des troubles de la circulation, des rhumatismes ou encore des troubles du sommeil… Ainsi, l’homéopathie, la phytothérapie, l’acupuncture, l’ostéopathie ou encore la sophrologie sont des médecines alternatives appréciées des seniors car non-agressives. L’assurance de base ne remboursant les médecines naturelles que si elles font partie des spécialités reconnues par la LAMal et seulement si elles ont été prescrites par un médecin, l’assurance complémentaire médecines naturelles vous couvre pour toutes les médecines douces et ce, même si elles ont été prescrites par un thérapeute qui n’est pas médecin.
  • L’assurance complémentaire couverture à l’étranger (dite assurance « voyage »)
    Les seniors à la retraite aiment profiter de leur temps libre pour voyager. L’assurance complémentaire couverture à l’étranger leur permet de partir partout dans le monde en toute sérénité car, si un problème de santé survient, tous leurs frais médicaux seront couverts ainsi que leurs frais de rapatriement pour eux et leur famille si besoin. (Avec l’assurance de base, vous n’êtes entièrement couvert que si vous partez dans un pays de la zone UE/AELE.)

Mon assurance complémentaire va-t-elle me coûter plus cher en vieillissant ?

En effet, la plupart des caisses-maladie ont, pour les assurances complémentaires, des échelons liés à l’âge (ceux-ci sont différents de ceux de l’assurance de base). En vieillissant, vous changez de groupe d’âge, ce qui fait que votre prime d’assurance complémentaire vous coûte plus cher. De plus, vos antécédents de santé ont également un impact sur le montant de votre prime.

Pour faire des économies, le mieux est encore de comparer les offres et ce, sans attendre car en vieillissant, vous risquez d’autant plus de payer une prime élevée.

mail
0
Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *