fbpx

Durant l’été nos pieds sont mis à rude épreuve. Les chaussures ouvertes et la chaleur peuvent provoquer des callosités, des ampoules et bien d’autres soucis au niveau de nos pieds. La plupart des gens font alors appel à des pédicures pour les régler lorsqu’ils sont basiques, mais d’autres sont sujet à des problèmes plus importants tels que les cors, les mycoses ou les ongles incarnés. Dans ce genre de cas, ils sont obligés d’aller chez le podologue ou “pédicure-podologue” pour ne pas avoir de complications. Pour certaines personnes malades, une bonne santé podologique peut même influencer leur état de santé général. Dans ses conditions, il semble important de savoir si l’assurance de base couvre les frais de pédicure ou de podologue.

 

Qu’est ce qu’un podologue?

 

Le terme “podologue” ou “pédicure-podologue” se réfère à un professionnel de santé certifié dans le domaine de la pédicurie et la podologie. Ce praticien est chargé de soigner les affections touchant les ongles, la peau des pieds, ainsi que ses troubles mécaniques. En Suisse, il doit avoir un droit de pratique délivré par le service du médecin cantonal et doivent respecter des normes d’hygiène. À ne pas confondre avec la pédicure esthétique qui n’est pas réglementée et qui désigne uniquement les soins esthétiques en institut de beauté. Il faut donc bien faire la différence entre une pédicure-médicale et une pédicure esthétique.

Rappelons qu’un podologue est un thérapeute qui analyse les données médicales de ses patients afin de poser un diagnostic. Il prodigue des conseils adaptés à chacun et peut notamment dispenser les soins suivants:

  • médecin qui corrige un piedTraitement des affections des ongles : coupe correcte des ongles, traitement d’ongles incarnés (onychocryptose), des mycoses des ongles ou des ongles épaissis (onychauxis), 
  • Correction des ongles incarnés grâce à l’orthonyxie.
  • Traitement de l’hyperkératose (élimination de la peau cornée et des callosités).
  • Eliminations des cors
  • Application de bandages
  • Correction des orteils et utilisation de prothèses pour la reconstruction des ongles.
  • Massage des pieds et des mollets à des fins thérapeutiques.

Il est important de noter l’importance d’avoir des pieds en bonne santé. Des affections dans cette zone peuvent influencer d’autres parties du corps et des problèmes de santé plus conséquents. Une personne qui a des problèmes de dos récurrents, par exemple, consulte plusieurs spécialistes afin de résoudre ce problème, mais ne pense pas forcément à consulter un podologue. Or un problème au niveau des pieds peut être à l’origine de ce trouble. D’autres maladies comme les diabètes, la goutte ou une infection cardiaque peuvent développer des complications si les pieds des patients ne sont pas traités. Un bon podologue doit donc travailler en collaboration avec votre médecin référent afin de vous garantir les soins les plus adaptés à votre cas.

 

Comment sont remboursées les séances chez le podologue?

 

main d'un médecin qui fait pansement sur un piedJusqu’alors, les soins podologiques n’étaient remboursés par l’assurance obligatoire des soins que lorsqu’ils étaient effectués par des infirmiers diplômés (art.7 al.2 let.b chiffre 10 de l’OPAS). Cependant, ce personnel n’ayant pas de spécialisation dans le domaine de la podologie et voyant que ce domaine de soin ne répondait pas à la demande, le Conseil Fédéral a émis un communiqué le 26 mai 2021, indiquant que les traitements podologiques médicaux des personnes atteintes de diabètes seraient pris en charge par l’assurance obligatoire des soins dès le 1er janvier 2022. Il s’agit donc d’un grand pas pour tous les diabétiques. Mais cette modification de l’OAMAL laisse de côté un bon nombre de patients nécessitant également d’un suivi podologique.

En savoir plus sur le remboursement des soins podologiques chez les diabétiques.

Dans ce cas de figure les autres patients n’ont pas d’autre choix que de se faire soigner par des infirmiers ou alors de consulter un spécialiste en podologie à leurs frais. Ce qui peut être très lourd financièrement sachant qu’un soin basique commence aux alentour de CHF 55.- (traitement verrue) et que des soins plus complexes peuvent aller jusqu’à près de CHF 300.-.

La plupart des assurances complémentaires peuvent prendre en charge les soins en podologie. Il convient alors de s’informer auprès de votre assurance complémentaire sur les conditions de remboursement de cette spécialité, souvent incluse dans les assurances complémentaires ambulatoire des soins. La plupart demandent une ordonnance médicale du médecin traitant spécifiant pourquoi ce traitement ou suivi est nécessaire. La mention “podologue” doit y être spécifiée afin de certifier à l’assureur que les consultations sont bien effectuées par ce professionnel de santé. La mention “pédicure” n’étant pas acceptée. 

Si vous n’avez pas encore d’assurance complémentaire, nous vous conseillons de faire le point avec l’un de nos spécialistes en assurances afin de trouver l’assurance complémentaire qui correspondra le mieux à vos besoins. Ce type d’assurance complémentaire coûtant en moyenne CHF 30.- par mois et remboursant un bon nombre de frais médicaux du quotidien, vous ferez très vite des économies sur votre budget santé.

Prenez soin de vos pieds et de votre santé tout en faisant des économies!

Souscrivez à une assurance complémentaire ambulatoire des soins.