La couverture d’hospitalisation est une affaire complexe en Suisse. En effet, le canton de résidence participe aux frais d’hospitalisation à hauteur de 55% et fixe un prix de base de référence pour chaque traitement (forfait par cas). Cela veut dire qu’un patient ne peut pas forcément se faire hospitaliser où il le souhaite en Suisse, le prix de base de chaque prestation n’étant pas le même d’un canton à l’autre.

Dans quels cas puis-je avoir besoin de me faire hospitaliser en dehors de mon canton de résidence ?

Un patient peut souhaiter se faire hospitaliser hors de son canton de résidence pour des raisons purement médicales, par exemple s’il souhaite bénéficier d’un traitement de pointe qui n’est pratiqué que dans un nombre d’établissements limité.

D’autres raisons ne sont pas forcément médicales. Par exemple, un patient qui habite à la frontière d’un autre canton ou qui travaille dans un autre canton, ou encore dont la famille ou les proches résident dans un autre canton, pourra également souhaiter se faire hospitaliser hors de son canton de domicile.

Dans quels cas suis-je remboursé si je me fais hospitaliser hors de mon canton de résidence ?

Dans certains cas, le patient qui se fait hospitaliser hors de son canton de résidence sera couvert par l’assurance de base de la même façon que s’il était hospitalisé dans son canton de résidence :

  • en cas d’urgence
  • si le traitement nécessaire n’est pas proposé dans le canton de résidence
  • si le prix de base de référence fixé par l’autre canton n’est pas plus élevé que celui du canton de domicile
  • si l’établissement figure sur la liste d’hôpitaux du canton de résidence en tant qu’hôpital extra-cantonal

Comment être sûr d’être remboursé si je me fais hospitaliser hors de mon canton de résidence ?

Si vous souhaitez vous faire hospitaliser hors de votre canton de résidence, vous devez tout d’abord vous adresser à votre médecin. Celui-ci peut ensuite remplir un formulaire de demande de garantie de paiement qui sera adressé au médecin cantonal. C’est le médecin cantonal qui décidera si vous pouvez obtenir une couverture de vos frais dans le cas d’une hospitalisation hors de votre canton.

L’inconvénient de cette démarche est qu’elle prend du temps et que la couverture des frais d’hospitalisation n’est pas garantie. Bien souvent, les patients préfèrent souscrire une assurance complémentaire « division commune Suisse entière » qui garantit systématiquement au patient d’être couvert même s’il se fait hospitaliser en dehors de son canton de domicile.

L’assurance complémentaire « division commune Suisse entière » est-elle indispensable ?

L’assurance complémentaire « hospitalisation en division commune dans toute la Suisse » est très prisée des Suisses. En plus d’être économique (elle coûte entre 2 et 3 francs par mois), elle assure au patient d’être remboursé même s’il se fait hospitaliser hors de son canton de domicile et sans qu’il ait besoin de faire une demande de garantie de paiement au préalable.

Attention

Dans tous les cas, un patient qui se fait hospitaliser devra payer une partie des frais de sa poche :

  • la franchise
  • la quote-part
  • des frais d’hospitalisation de 15 francs par jour

Ces frais doivent être acquittés indépendamment du canton d'hospitalisation. L’assurance complémentaire ne dispense pas de payer ces frais. Les femmes enceintes, jeunes adultes en formation et enfants de moins de 18 ans sont cependant exonérés des frais d’hospitalisation de 15 francs par jour.

Cette assurance complémentaire est-elle nécessaire pour tout le monde ? Pas forcément. En effet, un patient qui habite dans une grande ville à proximité d’un hôpital universitaire ou d’un centre hospitaliser sait qu’il n’aura pas besoin de quitter son canton de résidence pour se faire hospitaliser. Ce n’est pas forcément le cas d’un patient qui vit en zone rurale ou à une certaine distance d’un centre hospitalier.

Chaque cas est donc différent mais de nombreux patients ont de bonnes raisons de souscrire cette assurance qui est de surcroît très peu onéreuse.

A noter que l’assurance complémentaire « division commune Suisse entière » ne couvre vos frais que si vous êtes hospitalisé en division commune. Pour être hospitalisé en division privée ou semi-privée, vous devez souscrire une assurance complémentaire « division privée » ou « division semi-privée ».

L'assurance complémentaire hospitalisation dès CHF 2,8 par mois !