fbpx

Depuis toujours la musique apaise les esprits. Autrefois utilisée lors de cérémonies religieuses et rites, elle a toujours fait partie de l’histoire comme nous le montre des fresques de l’antiquité, des sculptures ou encore des papyrus égyptiens. Elle a pourtant mis des siècles pour être reconnue comme une source potentielle de guérison. La musique a de multiples vertus bénéfiques sur notre esprit et notre corps. Aujourd’hui la médecine a mis des noms sur ces thérapies : la musicothérapie et la sonothérapie. Quelles sont leurs vertus et leurs différences ? Comment sont prises en charge ces thérapies par les assurances complémentaires ?

Sonothérapie : comment est-elle prise en charge ?

Sonothérapie c’est l’étude de la science des sons et des vibrations thérapeutiques. Il est en effet prouvé que certaines fréquences de vibrations des sons ont un réel impact et pouvoir sur notre corps. Quelles pathologies la sonothérapie peut-elle soulager et guérir ? Comment cette thérapie naturelle est-elle prise en charge par les assurances maladies ?

Soigner grâce à la sonothérapie

La sonothérapie soigne grâce aux vibrations des sons. Les ondes produites par les sons touchent l’ensemble des cellules de notre corps au-delà de notre oreille. 

Grâce aux pouvoirs des vibrations sur notre corps, la sonothérapie favorise une harmonisation énergétique. Ainsi l’équilibre corps esprit peut soulager de nombreuses pathologies. Les vibrations activent les capacités d’auto guérison du corps.

Cette thérapie peut donc aider à soigner les pathologies comme :

  • Le stress et troubles anxieux
  • Les dépressions
  • Certaines douleurs
  • Les troubles de l’apprentissage
  • L’autisme (Attention, la sonothérapie ne peut pas guérir l’autisme mais elle peut aider à ouvrir de nouveaux canaux de communication pour les malades et favoriser l’expression des émotions pour apporter un meilleur confort de vie)

Pour cela les bienfaits de la sonothérapie sont multiples et apportent au corps et à l’esprit :

  • Libération émotionnelle
  • Détente du corps et des muscles
  • Diminution de la douleur (digestive, musculaire, articulaire, etc.)
  • Amélioration de la capacité de concentration
  • Stimulation du système immunitaire
  • Amélioration de l’humeur
  • Equilibre corps – esprit
  • Amélioration de la qualité du sommeil (contre les troubles du sommeil, insomnies)
  • Stimulation de la créativité

Comment est effectuée la sonothérapie ?

Grâce à différents instruments comme les bols tibétains (fait de 7 minéraux : l’argent, le cuivre, l’étain, le fer, le mercure, l’or et le plomb). Ces bols existent depuis des milliers d’années dans la religion bön. Il s’agit d’une religion animiste préexistante au Bouddhisme, majoritaire en Tibet et étaient déjà utilisés comme objet sacré, outil de soins thérapeutiques mais aussi comme objet alimentaire.

Les bols de cristal sont composés essentiellement de silice qui est un élément chimique qui compose déjà naturellement les cellules de notre corps.

Les diapasons thérapeutiques ont également des pouvoirs guérisseurs grâce à leurs fréquences. Connus en musique principalement pour produire la note “LA” ils peuvent néanmoins produire différentes tonalités. Chaque diapason peut avoir une fréquence différente qui va alors agir différemment sur le corps et l’esprit. Jusqu’à 7 fréquences peuvent être utilisées allant de 396 Hz à 963 Hz.

Comment être remboursé des séances de sonothérapies ?

La sonothérapie est une thérapie alternative prise en charge par certaines assurances complémentaires. Elle n’est pas reconnue par l’assurance maladie de base comme une médecine naturelle. Néanmoins elle se place dans la catégorie des médecines douces comme le Reiki, l’ostéopathie, la phytothérapie, etc. par les assurances complémentaires. Seules les complémentaires “Médecines Alternatives” peuvent prendre en charge les frais de ces séances. Le mieux étant de vérifier auprès de votre caisse-maladie comment et sous quelles conditions sont prises en charge les coûts d’une consultation en sonothérapie.

Votre assureur ne vous couvre pas pour ce type de thérapie, vous pouvez toujours comparer les primes en ligne et changer de caisse-maladie. Grâce à notre simulateur personnalisé en ligne, comparez et trouvez la prime la moins chère !

Musicothérapie : comment est-elle prise en charge ? 

Soigner grâce à la musicothérapie

La musicothérapie utilise le plus souvent la musique classique pour soigner et apaiser le patient. Il est bien connu qu’écouter de la musique nous fait énormément de bien. Elle fait partie de notre vie et nous accompagne dans nos expériences de vie, parfois même sans y faire attention mais elle nous est indispensable. Les musiciens l’ont bien compris, jouer d’un instrument canalise les émotions et permet d’évacuer des tensions enfouies dans notre corps. La musique nous libère. Mais alors comment la musique peut elle être adaptée à une thérapie médicinale pour soigner ?

Il existe deux formes principales utilisées en musicothérapie qui sont :

  • La musicothérapie réceptive : basée sur l’écoute de la musique
  • La musicothérapie active : basée sur la pratique de la musique

Grâce à la musicothérapie réceptive, la personne va pouvoir ressentir les bienfaits de l’écoute de la musique, la mélodie les rythmes tout ce qui peut composer une musique va permettre au patient d’exprimer ses émotions et ses pensées pour aller vers une détente complète du corps et de l’esprit.

La musicothérapie active, elle, va initier la personne à la pratique d’un instrument de musique, sans connaissance préalable des instruments. Le patient pourra également utiliser sa voix comme instrument grâce à des chants ou des sons. Le plus souvent ce sont les percussions qui sont utilisés par la personne pour exprimer ses émotions et libérer les tensions éventuelles.

Cette pratique peut être utilisée par des personnes comme : 

  • Les enfants pour, par exemple, évacuer toute colère, agressivité ou tension : « cela leur permet donc de traduire leur mal-être en musique plutôt qu’en paroles, ce qui se révèle souvent plus aisé ». 
  • Les personnes handicapées, ce qui leur permet de s’exprimer au travers d’un instrument et se faire entendre.
  • Les personnes âgées, la musique peut aider à garder leur mémoire. Nous avons d’ailleurs vu récemment une vidéo d’une ancienne danseuse du Lac des Cygnes atteinte de la maladie d’Alzheimer Marta González qui s’est rappelé de toute la chorégraphie grâce à la musique.
  • Les personnes ayant eu un AVC pour rééduquer le langage et la gestuelle.
  • Les personnes souffrant de la maladie de Parkinson pour « dynamiser et déverrouiller ». 
  • Les personnes en milieu carcéral.

La musique peut être utilisée de différentes façons pour nous apaiser et nous soigner.

Comment être remboursé des séances de musicothérapies ?

Comme pour la sonothérapie, la musicothérapie n’est pas remboursée par l’assurance maladie de base mais pourra être prise en charge par certaines assurances complémentaires. Cela va dépendre de la compagnie d’assurance à savoir ce qui est inclus dans leur prise en charge des “Médecines Alternatives”. Suivant les caisses maladies les séances ne seront pas prises en charge à la même hauteur. Un plafond annuel ne doit pas être dépassé. Le mieux étant de faire une simulation en ligne grâce à notre comparateur pour trouver la meilleure prime pour vos remboursements des médecines douces.

Comparez les assurances complémentaires Médecines Alternatives

Les caisses-maladie n’offrent pas toutes les mêmes prestations pour l’assurance complémentaire Médecines Alternatives.

Comparez les offres pour faire le meilleur choix !