fbpx

En Suisse près d’un tiers de la population porte des lunettes. L’utilisation constante des écrans est en grande partie responsable de l’extension de la myopie chez les jeunes. Les troubles de la vision affectent de plus en plus les enfants et adolescents mais les coûts ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie, sauf s’ils sont provoqués par des maladies graves. Alors comment être couvert contre les frais ophtalmologiques et optiques ? Comment souscrire à une assurance complémentaire lunettes pour être remboursé ? Nous vous expliquons tout en détail.

Quand consulter un ophtalmologue ?

Depuis tout petit, nous consultons un ophtalmologiste pour vérifier l’évolution de notre vue. Lorsque les parents sont eux-mêmes atteints d’une déficience visuelle, il faut redoubler de vigilance pour les enfants. Même lorsque votre enfant dit ne pas avoir de problème pour voir, il est recommandé de voir un spécialiste afin de vérifier que sa vue est bonne. 

Certains signes doivent vous alerter. Si votre enfant a souvent des gros maux de tête ou les yeux qui fatiguent, ces symptômes sont à prendre au sérieux et à faire contrôler par un ophtalmologiste.

La myopie, déficience oculaire affectant la vision de loin, se développe surtout à un âge compris entre 6 et 13 ans. D’autres pathologies comme la presbytie ou l’hypermétropie viennent le plus souvent avec l’âge, après 40 ans. Il se peut que vous n’ayez jamais eu besoin de porter des lunettes durant votre enfance et adolescence et que vous sentiez un gène en arrivant à l’âge adulte. La vue peut, en effet, changer rapidement et constamment. D’autant plus si vous ne consultez pas régulièrement (annuellement) un ophtalmologue.

L’ophtalmologie ne doit pas se confondre avec l’orthoptiste qui est quant à lui un spécialiste des yeux en rééducation et réadaptation oculaire. Cette spécialisation est essentiellement destinée aux personnes ayant de légers strabismes ou déficience dans la synchronisation entre les deux yeux. Les enfants sont les patients les plus à même d’avoir besoin de séances d’orthoptie. Prises à temps, ces déficiences visuelles comme le strabisme ou une fatigue oculaire pourront être corrigées et soignées rapidement grâce à des exercices de rééducation. Les séances seront prescrites par votre ophtalmologue.

Dans les deux spécialisations, elles ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie de base, la LAMal. En effet, la LAMal prendra en charge les frais uniquement si la déficience oculaire est due à un grave problème de santé (diabète par exemple). Seule une assurance complémentaire pourra vous couvrir pour soigner vos yeux. La complémentaire “Lunettes et lentilles de contact” propose une prise en charge allant des lunettes de vue à la chirurgie corrective de la vue.

Quels sont les différents problèmes de vision ?

Lorsque notre vue nous joue des tours, nous ne connaissons pas la correction que nous devons avoir. Quel type de défaut visuel avez-vous ? Comment les détecter et comment les corriger ?

Il existe différents type de déficience visuelle comme :

  • La myopie

Vous êtes myope lorsque vous n’arrivez pas à voir de loin, la vision est floue.

  • La presbytie ou l’hypermétropie

La presbytie est une perte progressive de la souplesse du cristallin, souvent liée au vieillissement naturel. C’est une déficience visuelle qui est courante à partir de 40 ans lorsqu’il devient difficile de voir de près (la vision est floue).

L’hypermétropie provoque les mêmes troubles de la vision, seule la cause est différente.

  • L’astigmatisme

Ce défaut de la vision est plus particulier, il provoque une déformation de la vue.

Suivant votre déficience oculaire et la correction à y apporter, les verres ne seront donc pas les mêmes. Un myope avec une dioptrie de -0.75 n’aura pas les mêmes verres de correction qu’un myope avec -12. 

Mais est-ce-que le prix diffère d’une correction à une autre ? Comment puis-je être pris en charge ? Suis-je remboursé à la même hauteur si je suis myope ou astigmate ?

Comment mon assurance complémentaire prend en charge ma consultation ?

Depuis 2011, l’assurance maladie de base obligatoire ne prend plus en charge les frais relatifs aux soins des yeux à partir de 19 ans. Il est donc indispensable de souscrire à une assurance complémentaire “Lunettes et lentilles de contact” pour ne pas casser votre épargne pour soigner vos yeux.

Seuls les enfants ( – de 18 ans ) peuvent bénéficier d’une prise en charge par la LAMal à hauteur de 180 Fr par an. La couverture ne dépassant ce montant, il est tout de même conseillé d’affilier votre enfant également auprès d’une complémentaire « lunettes et lentilles de contact” pour avoir une prise en charge optimale des frais optiques.

Lire aussi : Comment sont pris en charge les soins ophtalmologiques pour mon enfant ?

Comparez les offres pour assurer votre enfant tout en faisant des économies.

En cas de maladie comme le diabète par exemple, qui affecte considérablement la vue des malades, l’assurance maladie de base prendra en charge les frais à hauteur de 180 Fr par an et par œil (comme pour les enfants). Suivant la correction d’un patient, la LAMal peut couvrir jusqu’à 270 Fr tous les deux ans pour chaque œil. Si par exemple le malade atteste d’une myopie d’au moins -8.0 dioptries.

En cas d’astigmatisme irrégulier, de kératocône ou de pathologie de la lésion de la cornée, la LAMal pourra couvrir jusqu’à 630 francs pour des lentilles de contact spéciales. 

Pour toute autre personne ayant besoin de lunettes (non-dû à un problème grave de santé), une assurance complémentaire pourra vous aider jusqu’à 800 francs par an. Attention, si la prise en charge est à cette hauteur, la prime sera plus élevée.

De manière plus générale et pour un montant de prime moyen, la caisse-maladie pourra vous rembourser à hauteur de 150 à 300 francs par an. Et ce seulement tous les trois ans selon les compagnies d’assurance. 

Alors grâce à notre comparateur en ligne vous pouvez comparer les offres des différentes caisses-maladie pour trouver la prime la moins chère et la mieux adaptée à vos besoins.

L'assurance complémentaire "lunettes et lentilles de contact" dès CHF 5 par mois !