fbpx

Les vacances sont enfin là et vous attendiez certainement avec impatience cette période pour vous reposer et vous libérer de tout le stress subi durant l’année. Mais vous ne savez pas pourquoi vous tombez souvent malade les premiers jours de vacances ou les week-ends (rhumes, états grippaux, grande fatigue…). Vous êtes probablement atteint de la maladie des vacances ou maladie des loisirs. Découvrez ce qu’est cette maladie et comment l’éviter.

 

Qu’est-ce que la maladie des vacances ?

 

La maladie des vacances ou maladie des loisirs est un syndrome qui peut se manifester par des maux de tête, des courbatures, une fatigue intense, des insomnies, des nausées, des douleurs musculaires, des états grippaux et qui peut même provoquer des dépressions. Ses symptômes proviennent d’une baisse du système immunitaire provoquée par un trop plein de stress et de pression au quotidien. Cette maladie atteint principalement les personnes travaillant sous pression et dans un environnement stressant. Les symptômes apparaissent les week-end ou durant les premiers jours de vacances car les personnes atteintes ont du mal à faire la transition entre la période intense de travail et celle du repos.

Ils disparaissent ensuite lorsque la personne reprend son rythme de travail habituel.

Il s’agit donc d’une maladie où le psychologique atteint le physique.

 

Comment prévenir la maladie des loisirs ?

 

Une étude menée par le chercheur Ad Vingerhoets a démontré que 3 à 4% des personnes travaillant dans un environnement stressant développent ce syndrome. Les hommes perfectionnistes et exigeants sont les plus susceptibles d’y faire face.

Cette étude montre également qu’il est possible de guérir de cette maladie. Il faut bien évidemment effectuer des changements au niveau de son style de vie et de son travail

Le mieux serait bien évidemment de changer d’emploi, mais cela n’étant pas évident pour tout le monde, il est surtout recommandé de changer son attitude face au travail et à la vie en générale. Le patient doit alors apprendre à mieux vivre ses émotions et à mieux gérer son stress au quotidien. Le Dr.Vingerhoets conseille également la pratique d’une activité sportive le jour avant le week-end ou les vacances pour aider à réduire progressivement le taux de stress et ainsi mieux vivre la transition travail/repos.

 

 

L’importance d’être bien assuré durant vos vacances.

 

Homme assis sur son lit croisant les doigts après avoir préparé ses valises.Il est important de partir en vacances bien assuré, que ce soit au niveau de votre voyage ou au niveau de la prise en charge de vos frais de santé. Les personnes atteintes de la maladie des vacances doivent prêter encore plus attention à ce point, vu qu’elles sont plus susceptibles d’avoir recours à une assistance médicale durant leur voyage. Pensez donc à souscrire une assurance complémentaire couverture à l’étranger. Celle-ci vous couvrira en cas de problèmes médicaux à l’étranger et pas seulement en cas d’urgence, contrairement à la LAMal qui ne vous couvrira qu’aux mêmes conditions que les habitants du pays où vous séjournez et uniquement dans les hôpitaux publiques (UE/AELE).

En savoir plus sur la couverture LAMal à l’étranger.

 

Si vous séjournez à l’étranger pour des périodes plus longues et dans des zones non prises en charge par l’assurance complémentaire, il est conseillé de souscrire une assurance voyage.

Notre partenaire La Voyage propose des formules à petit prix qui vous couvrent dans le monde entier et offrant des couvertures avec des plafonds de remboursement très élevés. 

Que ce soit au niveau du rapatriement, la prise en charge et l’avance des frais médicaux, les prestations La Voyage permettent de voyager à l’étranger avec des couvertures optimales.

En savoir plus sur les couvertures La Voyage.

 

 

Comment les assurances complémentaires peuvent vous aider dans cette démarche ?

 

Comme vous avez pu le voir, le point numéro un à traiter pour réduire les effets de la maladie des vacances est le stress. La société actuelle est très touchée par ce fléau et bon nombre de personnes tombent en surmenage ou en dépression à cause de ce facteur. Les personnes doivent apprendre à vivre plus lentement et à préserver leur mental. Que ce soit par le biais d’une activité physique ou de traitements naturels, vous pouvez réduire votre stress sans avoir recours à des anxiolytiques. Certes ces méthodes peuvent avoir un coût élevé, mais grâce à la souscriptions d’assurances complémentaires vous pouvez y avoir accès à moindre coûts.

L’assurance ambulatoire des soins peut notamment vous rembourser une partie de votre abonnement fitness et vous inciter ainsi à pratiquer plus facilement une activité sportive.

 

L’assurance complémentaire médecine alternative peut quant à elle vous assurer une prise en charge au niveau de médecines naturelles. Connues pour aider dans les problèmes liés au stress et au manque de sommeil, ses différentes spécialités peuvent aider au niveau physique et mental de façon plus douce. N’hésitez donc pas à consulter un spécialiste en médecine douce afin de réduire progressivement votre stress.

 

L’assurance complémentaire psychothérapie peut aussi être d’un grand secours pour comprendre certains comportement et ainsi apprendre à mieux gérer vos émotions.

 

Vous êtes perdu au niveau des assurances complémentaires suisses ? Les assurances complémentaires peuvent être assez complexes. Les assureurs ne proposent pas tous les mêmes prestations et cela peut vite devenir un casse-tête pour les futurs assurés. Nous vous conseillons de faire le point avec l’un de nos spécialistes en assurances santé. Celui-ci pourra vous aider à trouver l’assurance complémentaire qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Souscrivez à des assurances complémentaires et prenez soin de votre santé.