Si le Conseil Fédéral est contre le projet de la caisse unique (voir notre précédent article Le Conseil Fédéral rejette l’initiative sur la caisse unique), il propose en revanche de séparer l’assurance de base et les assurances complémentaires.

Mais les assureurs membres de Santé Suisse ne sont pas de cet avis : En effet, selon eux, cette distinction aurait un coût de 400 millions de francs par année, ce qui représenterait une hausse de 15% des primes d’assurance maladie.

Tant que les deux entités travaillent la main dans la main, les frais de gestion administrative s’en trouvent réduits.

Source