fbpx

L’hypnose thérapeutique commence à se faire une place au sein du milieu médical. Cette technique est de plus en plus utilisée en milieu hospitalier pour soulager et apaiser les patients. Etat de subconscience, il permet au thérapeute d’amener le patient à se focaliser sur des choses positives pour diminuer ses angoisses ou encore se défaire de nombreuses addictions. Aujourd’hui reconnues par certaines caisses-maladie, les assurances complémentaires seront indispensables pour prendre en charge vos séances.

L’hypnose thérapeutique pour accompagner le patient à l’hôpital

De plus en plus utilisée dans les hôpitaux, l’hypnose thérapeutique s’est développée ces dernières années dans tous les cantons de suisse romande. Les hôpitaux de Fribourg, Genève, Vaud, Neuchâtel et du Valais ont investi pour former leurs personnels soignants et médecins à l’hypnose médicale. Seul le canton du Jura n’a pas encore intégré cette pratique mais cela est en projet et devrait être mis en place dans les deux années à venir. 

L’hypnose a aujourd’hui dépassé l’idée d’une thérapie de marabout, souvent perçue comme une forme d’illusion utilisée pour faire du spectacle. La science a déjà prouvé son efficacité au point d’avoir assisté, ces dernières années, aux premières opérations lourdes entièrement réalisées sous hypnose sans anesthésie générale. 

Ces prouesses ont amené cette technique au cœur du milieu hospitalier. De nombreux infirmiers se sont formés à l’hypnose afin d’apaiser la douleur des patients et d’atténuer leurs angoisses. 

L’hypnose est, par exemple, également utilisée lors d’examens comme les IRM ou scanners pour réduire l’angoisse.

Avant une opération sous anesthésie générale, l’hypnose peut également être utilisée pour détendre le patient avant l’endormissement ce qui permet un réveil plus doux avec des effets secondaires post-opératoires moins importants ou sous anesthésie locale pour accompagner la personne ce qui permet de détourner son attention pour que l’intervention se passe plus sereinement.

Dans ces situations précises, l’hypnose est pratiquée par des médecins. Elle n’est qu’un apport supplémentaire, un plus que le personnel médical peut proposer aux patients. Cela n’engendre pas de frais supplémentaires, la technique fait alors partie du processus médical de l’hôpital en question. 

Lors d’une hospitalisation, l’assurance complémentaire pouvant vous apporter un confort supplémentaire est la complémentaire “Hospitalisation”. Sans cette assurance, l’assurance maladie de base prendra en charge votre séjour à l’hôpital uniquement en division commune, c’est-à -dire que vous partagerez votre chambre avec d’autres personnes. Il est toujours plus agréable d’avoir son espace pour garder plus d’intimité et pouvoir recevoir ses proches plus calmement. Si vous souhaitez avoir une chambre privée, mieux vaut avoir souscrit à une complémentaire “Hospitalisation”.Ainsi vos frais seront en partie pris en charge et vous n’aurez donc pas à casser le porte-monnaie pour plus d’intimité lors de votre séjour à l’hôpital.

Vous pouvez retrouver tous les avantages de cette complémentaire sur notre page.

Lire aussi : Hospitalisation en chambre privée, comment suis-je couvert ?

Faites votre comparaison en ligne grâce à notre simulateur en ligne et trouvez la meilleure prime. Partez l’esprit plus tranquille pour votre prochaine hospitalisation.

L’hypnose thérapeutique remboursée par la complémentaire “Médecines Alternatives”

L’hypnothérapie peut aider à soigner un grand nombre de pathologies comme certaines douleurs chroniques car en état d’hypnose le cerveau libère de l’endorphine qui est l’hormone du bonheur et apaise donc de ce fait les douleurs. Elle peut également aider à l’arrêt du tabac (en associant par exemple à votre esprit le tabac à la nausée, cela vous coupera l’envie de fumer). Enfin elle peut également être utilisée dans des cas d’angoisses et/ou de fort stress. Les praticiens mettent le patient en état dit de “transe” ce que l’on appel l’EMC (Etat Modifié de Conscience) pour réussir à entrer en contact avec leur subconscient pour modifier certaines croyances et/ou traiter des problèmes émotionnels.

L’hypnose peut être pratiquée par un psychothérapeute médecin mais aussi par un psychothérapeute non-médecin certifié ASCA, RME et SPAK. Dans ces deux cas les séances pourront être prises en charge par les caisses-maladie grâce à l’assurance complémentaire “Médecines Alternatives”.

L’hypnose a convaincu en bonne partie le corps médical, mais il existe encore aujourd’hui des caisses-maladie qui ne remboursent pas cette thérapie n’étant pas inscrite sur le tarif 590 des thérapeutes. Heureusement ces caisses sont peu nombreuses car la plupart des compagnies d’assurances prennent en charge les séances d’hypnose.

Concernant la prise en charge, cela dépendra de votre assureur mais les caisses-maladie peuvent prendre en charge jusqu’à 80% du tarif des séances. D’autres prendront en charge un certain nombre de séances à l’année. 

Lire aussi : L’hypnose ericksonienne est-elle remboursée par l’assurance maladie en Suisse ?

Nous vous proposons de faire une simulation en ligne du montant de votre prime grâce à notre comparateur personnalisé. Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour répondre au mieux à vos questions.

Aller plus loin avec l’hypnose thérapeutique

L’hypnose renferme de nombreuses vertus dans le milieu médical. Elle est, par exemple, utilisée dans le milieu dentaire. Le dentiste grande bête noir est souvent un passage obligé mais redouté par de nombreuses personnes. Mettre les patients en état hypnotique pour les apaiser et les rassurer est de plus en plus fréquent. Cela permet également de réduire les douleurs notamment dans des interventions plus lourdes comme la pose de prothèses dentaires, arrachement des dents de sagesse, etc. 

En ce qui concerne les soins dentaires, les interventions sont coûteuses, mieux vaut être bien couvert. Pour cela la complémentaire “Soins dentaires” propose des primes intéressantes pour les soins dentaires à moindre coûts. 

Lire aussi : Que couvre réellement l’assurance complémentaire soins dentaires ?

Faites votre comparaison maintenant et obtenez la prime la moins chère !

L’enfance n’est pas une période facile à traverser. Certains enfants vivent plus mal que d’autres cette période de leur vie. Troubles psychologiques, douleurs chroniques (coliques, otites, sinusites à répétition, etc.), traumatismes, victime de harcèlement. L’hypnose peut être un bon complément à la psychothérapie. Pour aller plus loin, provoquer l’état de transe chez l’enfant est cependant plus simple que chez l’adulte (l’enfant ayant moins de freins et étant plus réceptif) mais plus délicat. La technique est bien entendue adaptée à l’enfant et les séances sont souvent pratiquées en présence de l’un des parents. Cela permet de rassurer l’enfant mais également les parents qui peuvent être réticents à laisser leur enfant sous état d’hypnose avec le thérapeute. Pour votre enfant, la complémentaire maladie prenant en charge les séances est la même que chez l’adulte, il faudra souscrire à un contrat de “Médecines Alternatives”. 

Vous pouvez également faire la simulation grâce à notre comparateur en précisant la tranche d’âge.

Enfin voici un dernier atout de l’hypnose dont nous souhaitons vous parler : l’hypnose périnatale. Cette technique vise à préparer les parents à la future venue de l’enfant mais aussi de préparer les mamans à accoucher sans péridurale de façon plus naturelle. Ici le but de la thérapie est d’amener les futurs parents à pratiquer l’autohypnose. 

Nous vous conseillons de lire l’article de notre partenaire, spécialiste de l’assurance prénatale en Suisse bebe-arrive.ch, consacré à ce sujet : Qu’est-ce que l’hypnose périnatale ? Une spécialiste nous éclaire.

VOTRE ASSURANCE COMPLEMENTAIRE 

Demandez gratuitement des offres comparatives sur mes-complementaires.ch et faites des économies sur vos primes d’assurance.