L’essor des médecines douces

Alors qu’en 2005, les médecines douces avaient été chassées de l’assurance maladie de base par le ministre de la santé Pascal Couchepin, elles ont été réintroduites dans la LAMal 6 ans plus tard.

Et l’intérêt pour ces médecines dites naturelles (ou douces) ne fait qu’augmenter. Depuis 2012, nous assistons à une demande croissante de la part des assurés de se soigner par des médecines parallèles moins chimiques que les médecines classiques.

Attention toutefois à bien vérifier que votre thérapeute est bien affilié FMH pour que votre caisse maladie puisse vous rembourser vos soins.

La LAMal ne rembourse que l’acupuncture.
Avec l’assurance complémentaire, accédez à toutes les palettes de médecines douces qui sont pris en charge, et soignez-vous de manière différente.

 

Lisez notre page spéciale médecines douces.

 

mail
5
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *