fbpx

Foie gras, champagne, chocolats de Noël, truffes de Noël, chapon, vin liquoreux ou encore la traditionnelle bûche pâtissière, la soirée du 24 décembre est souvent source d’excès ! Trop de gras, trop de sucre et trop d’alcool, voilà un mélange explosif pour notre estomac ou plutôt pour notre “foie”.

La magie de Noël peut vite se transformer en mal être ! Nausées, ballonnements, malaise, troubles digestifs, de quoi vous faire terminer la soirée, et même au-delà, de la plus mauvaise des façons. 

Cette année encore pour éviter “la crise de foie”, vous allez devoir limiter certains aliments ou alcools. Si, malheureusement, vous n’avez pas réussi à résister à tous ces mets plus exquis les uns que les autres, voici quelques conseils pour nettoyer votre “foie”. D’ailleurs, est-ce réellement votre foie qui est en cause ? Existe-t-il un traitement médical pour traiter “une crise de foie” ? Pouvez-vous limiter les effets de ces troubles digestifs avec de la médecine douce ?

La crise de foie : utopie ou maladie

Très souvent utilisée par nos mères et nos grands-mères, la “crise de foie” existe-t-elle réellement ? Ces troubles digestifs, nausées, vomissements, ballonnements, même si ces symptômes existent véritablement, ne sont en rien liés au foie. Ce terme à caractère médical relève plus d’une expression populaire permettant d’expliquer des symptômes liés à des excès et des troubles de la digestion.

D’ailleurs, il est très souvent inutile de consulter votre médecin de famille ou de prendre des médicaments pour soulager ce genre de maux. De la patience et de la diète hydrique (en consommant beaucoup d’eau) permettent spontanément de se sentir beaucoup mieux. Bien évidemment, si vous souhaitez être rassuré, n’hésitez pas à consulter un médecin. Si vous avez opté pour une LAMal modèle médecin de famille, veillez bien à le consulter en priorité au risque de ne pas être pris en charge. 

Si vous vous trouvez à l’étranger, ne vous inquiétez pas, vous pouvez consulter un médecin proche de vous. L’assurance obligatoire des soins (AOS) prend en charge les urgences à l’étranger. Vous pourrez vous faire prescrire des médicaments pour soulager vos nausées ou ballonnements. Tous les médicaments ne sont pas pris en charge par la LAMal, il est donc fortement conseillé de souscrire une assurance complémentaire santé pour les médicaments hors liste.

Remèdes de grand-mère ou traitement médical : que faire ?

Souvent, les symptômes liés à la “crise de foie” peuvent être soulagés avec certains remèdes de grands-mères. Comme indiqué plus haut, en cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre médecin de famille ou le centre de conseil médical, pour ceux qui dépendent du modèle télémédecine. Pour ce dernier, nous vous rappelons que vous devez obligatoirement contacter le centre avant de vous déplacer chez un médecin.

Autre conseil, peut-être pouvez-vous envisager de préparer votre foie avant les fêtes de fin d’année. Toutefois, inutile de vous dire que vous devrez limiter les excès tout de même. La médecine traditionnelle chinoise (MTC) utilise des points d’acupuncture pour soulager de nombreux symptômes associés à cette fameuse crise de foie.

Les remèdes de grands-mères et petits conseils

Repas copieux, consommation d’alcool ou de chocolats de Noël un peu trop importante, malheureusement, beaucoup d’entre nous ne vont pas résister. Mais voici quelques conseils pour limiter “la casse”. Essayez de passer à table le plus tôt possible afin d’épargner votre estomac. L’objectif est d’éviter l’afflux rapide et important de graisse et de sel. En ce qui concerne l’alcool, veillez à ne pas faire de mélanges, vous éviterez peut-être “la gueule de bois”. Attendez quelques heures après votre repas avant de vous coucher. Enfin, et surtout, pensez à boire beaucoup d’eau !

Si vous vous sentez ballonné, que vous avez des nausées, malgré ces petits conseils, faites une cure détox à base de citron. Boire un jus de citron dilué dans de l’eau tiède tous les matins permettra de détoxifier votre organisme. Certains produits en pharmacie vous permettent de faire des cures de détox pour purifier les intestins, par exemple.

Ces produits bien-être peuvent être pris en charge par votre complémentaire santé. Profitez de l’après fête pour vous reprendre en main avec une bonne nutrition et du fitness. Sur le sujet, n’hésitez pas à lire notre article “Nutrition et fitness : comment agir sur votre bien-être”.

La MTC : une médecine alternative pour maintenir l’harmonie

Autre que la tisane à base d’artichaut, de romarin, de menthe et de thym qui permettent de stimuler la production de bile et d’aider à la digestion, la médecine douce est également efficace pour ce genre de maux. En médecine traditionnelle chinoise, le foie est un organe yin (interne et vital), mais sa fonction est yang permettant une harmonie de l’énergie. Cette médecine douce considère qu’il est nécessaire de nettoyer le foie de toutes les toxines accumulées et pas seulement après votre repas de fêtes.

acupuncture-chinoise-nausees-troubles-digestifs-assurance-medecine-douceL’acupuncture chinoise est très efficace dans le domaine, notamment avec le point de Nei Kuan qui permet d’agir sur les nausées. Il existe différents points d’acupression qui vont permettre d’agir sur des tensions, des douleurs de cou, des vertiges, des troubles digestifs, des douleurs abdominales. 

Les séances chez des spécialistes de la médecine alternative sont très bénéfiques pour notre bien-être et notre santé. Elles permettent notamment un meilleur équilibre pour limiter certaines pathologies. Pour cette raison, les compagnies d’assurance proposent des assurances complémentaires spécifiques pour les médecines douces. Pour plus d’informations sur les prises en charge de l’assurance médecine alternative, contactez un conseiller !

Pour plus d’informations sur les couvertures des assurances médecines douces