Malgré le refus majoritaire de la Suisse concernant la caisse unique (Le non l’emporte pour la caisse unique), certains ne baissent pas les bras.

Ainsi, Mauro Poggia (consiliare d’Etat chargé de la santé) a persuadé ses collègues Bernois de faire valoir le point de vue Genevois.

En effet, lors des votations de septembre 2014, le canton de Genève était sorti du lot en votant un oui massif à la caisse unique. Cela permettrait donc au canton d’user de son droit d’initiative cantonale, en demandant une dérogation à la loi sur l’assurance maladie (LAMal). Les cantons pourraient alors mettre en place une caisse unique sur leur sol s’ils le désirent, ou même en créer une.