fbpx
[sonaar_audioplayer artwork_id= » » feed= »https://www.mes-complementaires.ch/wp-content/uploads/2023/05/Complementaires-peut-on-y-souscrire-sans-questionnaire.mp3″ player_layout= »skin_float_tracklist » show_skip_bt= »default » show_shuffle_bt= »default » show_speed_bt= »default » show_volume_bt= »default » show_publish_date= »default » show_tracks_count= »default » show_meta_duration= »default » hide_progressbar= »default » display_control_artwork= »false » hide_artwork= »false » show_playlist= »false » show_track_market= »false » show_album_market= »false » hide_timeline= »false » track_artwork= »false » scrollbar= »false » shuffle= »false » sticky_player= »false »][/sonaar_audioplayer]

Plusieurs d’entre nous ont pu le remarquer, cela peut être très délicat de souscrire ou de changer d’assurance complémentaire si on a des problèmes de santé. Que ce soit à cause de l’âge ou de soucis de santé, les assureurs maladie sont de plus en plus intransigeants en ce qui concerne l’admission de certains assurés. Si vous êtes concerné et que vous souhaitez changer d’assureur afin de profiter de primes plus basses, il est important d’être sûre de votre acceptation auprès de votre nouvelle compagnie d’assurance avant de résilier l’ancienne. Cela vous évitera de vous retrouver sans assurance. Lors de la signature de la proposition d’assurance, le formulaire médical est dans la plupart des cas obligatoire. C’est de celui-ci que va dépendre votre admission. Il convient de porter attention à certains points afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Dans tous les cas, des assurances complémentaires sont accessibles sans passer par la case questionnaire. Découvrez lesquelles.

 

Pourquoi faire attention au questionnaire médical?

 

Qu’est-ce qu’un questionnaire médical?

 

Main qui remplie questionnaire médicalLes compagnies d’assurances complémentaires sont très pointilleuses sur l’acceptation de nouveaux assurés et demandent systématiquement le remplissage d’un questionnaire médical par un médecin traitant. Celui-ci doit retracer le plus précisément possible vos traitements médicaux, hospitalisations et traitements psychothérapeutiques des 5 dernières années.

 

Le médecin conseil de la compagnie d’assurance analyse alors le dossier de demande et peut dans certains cas émettre des exclusions, des réserves, voire un refus de souscription. Dans le cas d’exclusions, un accord est signé entre le client et l’assureur mentionnant que ce dernier ne prendra pas en charge les frais de santé dûs à certains problèmes de santé en particulier. Le patient n’est donc couvert que pour une partie de ses soins.

 

 

À quoi faut-il faire attention?

 

Les refus étant courants, certaines personnes peuvent être tentées d’omettre des problèmes de santé dans le questionnaire médical, ce qu’on appelle les réticences.

Selon l’article 6 alinéa 1 de la LCA, Si, lorsqu’il a répondu aux questions visées à l’art. 4, al. 1, celui qui avait l’obligation de le faire a omis de déclarer ou a déclaré inexactement un fait important qu’il connaissait ou qu’il devait connaître (réticence) et sur lequel il a été questionné, l’entreprise d’assurance est en droit de résilier le contrat.

Il faut donc remplir ce questionnaire sans aucune omission, même si vous avez déjà des problèmes de santé.

En savoir plus sur la réticence.

Outre l’omission, il faut tenir compte du délai de carence entre la période de votre souscription et votre droit aux prestations. Si vous souhaitez tomber enceinte, par exemple, le délai de carence peut aller de 9 à 24 mois. N’hésitez donc pas à souscrire des assurances complémentaires plusieurs mois à l’avance.

Prenez rendez-vous avec l’un de nos spécialistes en assurances complémentaires. Ils pourront vous aider à trouver les meilleures offres en assurances complémentaires et vous aider dans l’élaboration de vos dossiers de souscription.

Comment souscrire une assurance complémentaire sans questionnaire médical?

 

Comme nous avons pu le voir, la souscription d’assurances complémentaires sous questionnaire médical est généralement la règle. Il existe cependant des assurances complémentaires qui dérogent à cette obligation, telles que les assurances complémentaires voyage. Celles-ci ne comportent pas de remboursement de frais de santé, à part les frais d’urgence. Pour les autres complémentaires santé, il existe 3 cas spécifiques qui ne sont pas sujet au remplissage d’un questionnaire médical:

 

Les assurances prénatales 

Les assurances complémentaires souscrites avant la naissance de l’enfant ne sont pas soumises à un questionnaire médical. Celles-ci permettront la prise en charge des frais de santé de bébé de façon optimale.

En savoir plus sur l’assurance prénatale.

 

L’assurance dentaire enfant

Si vous n’avez pas souscrit cette assurance avant la naissance de votre enfant, vous pouvez encore y souscrire sans questionnaire santé jusqu’à ses 3 ou 4 ans. Tout dépendra de la compagnie d’assurance. Cette couverture est très importante chez les enfants qui ont de plus en plus recours à des soins orthodontiques.

Découvrez ce que peut vous apporter l’assurance soins dentaires.

 

Des compagnies d’assurances spécifiques

Certaines compagnies d’assurances se sont spécialisées dans les assurances complémentaires sans questionnaires médicaux afin de répondre aux besoins des personnes ayant des problèmes de santé. Les primes proposées par ces caisses-maladies sont certes plus élevées que celles d’un assureur lambda, mais si vous avez beaucoup de dépenses de santé à votre charge cela peut être tout de même avantageux.

 

Demandez conseil à l’un de nos spécialistes en assurances complémentaires, il vous informera sur les assureurs offrant ce type de prestations.

Vous pourrez ainsi analyser avec lui la meilleure solution pour faire des économies sur votre budget santé.

Faites le point avec un spécialiste en assurances santé et maitrisez votre budget!