Assurance prénatale

Bien couvrir son enfant, cela commence avant la naissance. Comparez les assurances prénatales des caisses-maladie et choisissez celle qui sera la plus adaptée.

Devenir parent inclut de nouvelles responsabilités, dont celle de bien assurer son enfant.

Les parents n’y pensent pas tous et certains trouvent cela inutile : Pourquoi commencer à penser à l’assurance de bébé alors qu’il n’est pas encore arrivé ?

Pourtant, les caisses maladie ont prévu ce cas de figure en proposant à tous les futurs parents des assurances prénatales qui couvrent bébé alors qu’il est encore dans le ventre de sa mère.

Dans les trois mois qui suivent la naissance de bébé, vous devrez l’assurer à la base LAMal (pour rappel, la base est obligatoire pour toute personne vivant en Suisse).
Mais bien souvent, la base n’est pas suffisante, et il faut prévoir des complémentaires pour qu’il soit bien couvert. Et tant qu’à faire, mieux vaut les souscrire avant la naissance, d’où l’utilité de la Prénatale.

En cas de complication pendant l’accouchement ou de découverte de problèmes de santé après la naissance, les caisses maladie appliqueront immédiatement des réserves sur ces nouveaux éléments. Tout au long de sa vie, ces réserves et ces ennuis suivront votre enfant et l’empêcheront de souscrire toutes les assurances dont il aurait besoin.

A l’inverse, si vous avez opté pour une assurance prénatale, la caisse maladie sera obligée de couvrir l’enfant même si habituellement elle aurait émis des réserves sur les problèmes rencontrés.

Grâce à l’assurance prénatale, votre enfant est couvert de la meilleure manière qu’il soit, quoi qu’il arrive au moment de l’accouchement ou durant son enfance.

Visitez le site de notre partenaire Bébé arrive !

Vous souhaitez en savoir plus ? Connaitre les couvertures de la Prénatale en détail ? Savoir comment vous êtes couverte pendant et après votre grossesse ?

Le cas de l’assurance dentaire

Beaucoup d’enfants sont obligés d’avoir recours à des appareils dentaires et de faire appel à des dentistes spécialisés. Le coût de ces soins est souvent très cher, et il devient indispensable d’avoir une assurance dentaire… Pour autant qu’elle ait été souscrite suffisamment tôt.

En tant que futurs parents, ne négligez pas cet aspect : l’assurance complémentaire soins dentaires est certainement l’assurance complémentaire la plus importante, de par les coûts que ces soins engendrent.
Ainsi, si l’enfant est couvert dès son plus jeune âge pour ce genre de problème, il aura accès aux soins et la prise en charge sera plus élevée.

Certaines caisses maladie fonctionnent par le nombre d’année que vous avez passé avec cette assurance complémentaire et permettent le remboursement de jolies sommes en cas d’orthodontie.
D’autres proposent de bonnes prestations, mais avec des délai de carence.

Quoi qu’il arrive, plus vous souscrivez tôt à l’assurance dentaire, mieux votre enfant sera couvert.

Actualités prénatale

Votre enfant est-il bien assuré ?

On pense parfois que les enfants n'ayant pas les mêmes besoins en matière de santé que les adultes, on pourrait se passer pour eux de certaines assurances complémentaires. S'il est vrai que les besoins des enfants sont différents de ceux des adultes, il n'empêche...