Le 14 mars, ce sera la Journée Suisse du Sommeil. Une occasion de sensibiliser le grand public à l’importance du sommeil.

A cette occasion,  nous faisons le point sur 6 idées reçues sur le sommeil.

Idée reçue n°1 : Il est indispensable de dormir 8 heures par nuit pour être en forme

Il a bien été prouvé qu’un adulte avait la plupart du temps besoin de 7 à 9 heures par nuit pour être en forme le lendemain. Ce nombre d’heures varie cependant fortement d’un individu à l’autre. En effet, nous ne sommes pas tous égaux en matière de sommeil et il existe bien de « gros » et de « petits dormeurs ». A noter que les personnes qui n’arrivent à ne dormir que 5 heures par jour et à rester en forme malgré tout, si elles existent, sont très rares.

Il a également été prouvé que l’on a besoin de moins de sommeil en vieillissant. Ainsi, nombreuses sont les personnes âges qui ne dorment que 6 heures par nuit.

Idée reçue n°2 : Faire la grasse matinée aide à récupérer

C’est vrai seulement dans le cas d’un dormeur qui a besoin de récupérer suite à un manque de sommeil ou qui se serait couché trop tard. Faire une grasse matinée le week-end n’apporte rien à un dormeur qui a dormi suffisamment d’heures pendant la semaine. Par contre, si vous avez manqué de sommeil pendant la semaine, la grasse matinée du week-end vous aidera à vous sentir plus reposé.

Idée reçue n°3 : La sieste aide à se reposer pendant la journée

Si vous vous sentez fatigué ou somnolent pendant la journée, la sieste peut vous aider à récupérer… à condition qu’elle ne soit pas trop longue. Il a été prouvé que la sieste ne devrait pas durer plus de 30 minutes, ce pour éviter que vous ne soyez encore plus fatigué après ou que vous ayez du mal à vous rendormir le soir. Une sieste de 20 minutes est revigorante et ne vous empêchera pas de retrouver le soir votre rythme normal de sommeil. 

Idée reçue n° 4 : Qui dort dîne 

L’origine de l’expression « Qui dort dîne » prêt à confusion. Cela pourrait venir d’une expression popularisée par les aubergistes il y a quelques siècles, à l’époque où lorsqu’un voyageur s’arrêtait dans une auberge pour y dormir, il y dînait également. Rien à voir avec le sens qu’on prête aujourd’hui à cette expression. Quand on dit aujourd’hui « Qui dort dîne », on se rapproche en réalité davantage de la citation « Le sommeil nourrit celui qui n’a pas de quoi manger. » de l’auteur grec Ménandre. 

Dans tous les cas, il s’agit bien d’une idée reçue et le jeûne du soir n’aide pas à mieux dormir. Au contraire, le corps a besoin de prendre de l’énergie pour tenir pendant les 8 heures de sommeil à venir. Par contre, un repas trop lourd est déconseillé à qui souhaite un sommeil de qualité. Manger des sucres lents (riz, pâtes, pommes de terre, pain…) en quantité raisonnable favorise l’endormissement. A l’inverse, les protéines sont déconseillées.

Idée reçue n° 5 : L’alcool aide à bien dormir

L’alcool n’aide pas à bien dormir, au contraire. Ce que l’on peut dire, c’est que l’alcool favorise l’endormissement car il provoque un état de somnolence. Par contre, au bout de 3 à 4 heures de sommeil, l’alcool suscite des phases d’éveil ou d’inconfort pendant le sommeil. Il favorise les ronflements, les poussées de respiration, les maux de tête ainsi que le besoin de se lever pour uriner. Pour bien dormir, on évitera donc de prendre ce dernier verre offert en fin de soirée. 

Idée reçue n° 6 : Boire un verre de lait chaud ou une tisane favorise l’endormissement

Oui, consommer une infusion ou un verre de lait chaud avant de se coucher peut effectivement vous aider à vous endormir plus facilement… mais pas forcément pour les raisons que vous croyez. En réalité, c’est le fait de consommer une boisson chaude qui fait baisser la température du corps et favorise donc l’endormissement. Le lait contient en plus du tryptophane, un acide aminé qui favorise le sommeil. A noter que les chercheurs s’accordent tout de même pour dire que concernant les boissons chaudes, c’est surtout le principe du rituel qui favorise l’endormissement. En effet, les rituels sont importants pour vous préparer psychologiquement à dormir. Evitez cependant le thé ou le café qui contiennent des excitants et risquent, au contraire, de vous empêcher de dormir. Concernant les tisanes, toutes les plantes ne favorisent pas l’endormissement mais au moins, elles ne peuvent pas faire de mal.